FnacMusic met en vente 150 000 titres au format MP3

Par
le 17 janvier 2007 à 12:18
 0
00440269-photo-logo-fnacmusic-150-000-morceaux-sans-drm.jpg
A quelques jours de l'ouverture du Midem, FnacMusic, troisième plateforme de musique en ligne sur le marché français, emboite le pas à VirginMega et propose à la vente 150 000 titres au format MP3, dépourvus de mesures techniques de protection contre la copie. Là encore, ces titres sont essentiellement issus de labels indépendants. Cette annonce intervient alors que le Snep (Syndicat national de l'édition phonographique), vient de rendre publiques ses conclusions sur le marché français de la musique en 2006. L'organisation, qui réunit les principaux producteurs français, fait état d'un net repli des ventes de musique sur support physique, que n'arrive pas à compenser le chiffre d'affaires lié à la distribution numérique.

Dans ce contexte morose, VirginMega et FnacMusic tentent de dynamiser le marché de la musique en ligne, en résolvant de la façon la plus directe qui soit les problèmes relatifs à l'interopérabilité. Commercialisés au format MP3, les morceaux d'artistes comme Anaïs, Miossec, les White Stripes, les Pixies, Prodigy, Franz Ferdinand ou Jean-Louis Murat peuvent être lus depuis n'importe quel baladeur. Les deux plateformes françaises créent ainsi une offre alternative à l'iTunes Store pour les possesseurs d'iPod.

« A ce jour, nous constatons que les mesures de protection (DRM) constituent un frein réel au développement de la musique numérique. Ces protections, souvent incompatibles entre les lecteurs du marché, ne répondent pas aux besoins du consommateur qui se détourne au final du téléchargement légal », déclare Frank Leprou, directeur général de Fnac.com.

Chez FnacMusic, les morceaux sont encodés en 256 Kbits, facturés 0,99 euros, et prennent place dans une section dédiée, promue via la page d'accueil du site à l'aide d'un encart relativement discret. Comme nous l'expliquait lundi Julien Ulrich, directeur général de VirginMega, l'objectif est de ne pas porter préjudice au reste du catalogue proposé sur ces plateformes, toujours proposé au format WMA accompagné du système de DRM de Microsoft.

00440270-photo-fnacmusic-infos-techniques.jpg


Dans un communiqué intitulé « Les DRM détruisent la valeur de la musique », l'association de défense du consommateur UFC-Que Choisir se félicite de la décision des deux services français. Elle rappelle que les DRM contraignent le consommateur à n'écouter sa musique sur sur les baladeurs compatibles avec le système employé, et que le contournement de ces mesures techniques l'expose à des poursuites judiciaires pour contrefaçon.

« Officiellement promus pour protéger les droits d'auteur, ils sont devenus le cheval de Troie de l'industrie informatique et des majors pour s'assurer, dès le départ, une maîtrise exclusive du marché. Dans ces conditions, l'UFC-Que Choisir demande à tous les producteurs de permettre l'exploitation en ligne de leur catalogue sans verrous, c'est à dire sans DRM », conclut l'association.

Quelles que soient les causes, culture de la gratuité bien ancrée chez les internautes français, flou juridique quant à l'application de la loi D
VSI ou dédain des consommateurs vis-à-vis des productions actuelles, le marché de la musique français s'affiche en forte baisse sur 2006. Le chiffre d'affaires des ventes physiques s'établit en effet, en gros et en hors taxe, à 800 millions d'euros pour 2006, soit un repli d'environ 128 millions d'euros (13%) par rapport à l'année précédente.

De son côté, la musique numérique n'a généré que 40 millions d'euros de chiffre d'affaires, une somme bien insuffisante pour compenser l'érosion des ventes physiques. Le Snep constate en outre un ralentissement de la progression du secteur, qui s'établit à environ 40% pour 2006.

Les deux premiers jours du Midem, consacrés aux relations qu'entretiennent le marché de la musique et les nouvelles technologies, devraient être l'occasion pour les industriels du secteur de réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour enrayer le phénomène.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
21/03 | Jeux vidéo
Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l’objet d’un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.
21/03 | Espace
Le constructeur va lancer en Inde son propre de système de paiement mobile. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi n’utilise pas de puce NFC pour régler un commerçant mais met en avant le paiement par QR Code.
Incriminé pour son manque de réactivité, voire son inertie face au live diffusé par un terroriste lors de la fusillade de Christchurch, le réseau social Facebook promet de perfectionner son IA pour détecter les vidéos à caractère terroriste.
21/03 | Facebook
En pleine conférence à la Game Developers Conference, Tim Sweeney, patron d’Epic Games, a fait pleuvoir les annonces concernant le futur de sa boutique lancée en fin d’année dernière.
Alors que les écrans percés se généralisent peu à peu après la déferlante de « notchs » observée en 2018, Samsung confirme une fois encore sa volonté d’en finir avec ce genre de solutions.
21/03 | Samsung
L’horloger suisse présente une montre connectée qui enregistre les performances des golfeurs et leur donne des informations adaptées pour améliorer leur jeu, dont une cartographie 3D du parcours.
Dans le domaine spatial, les retards sur le calendrier initial d’un programme sont légion, ce qui reste assez compréhensible compte tenu de la complexité d’un lancement, de la conception d’un lanceur ou d’un moteur de fusée.
21/03 | Espace
La plateforme, lancée le 18 mars, répond aux questions posées par les Européens dans le cadre des élections qui vont avoir lieu au mois de mai. Mais sa mission ne s’arrête pas là.
21/03
Malgré sa présentation retentissante durant la Game Developers Conference cette semaine, Stadia, le service de cloud gaming signé Google, suscite encore beaucoup d'interrogations chez les joueurs.
Nvidia lance son nano-ordinateur équipé d’un processeur ARM et d’un GPU Maxwell, un kit de développement proposé pour seulement 99$ (87 €). Il ambitionne de conquérir, à l’instar du Raspberry Pi, un marché de > intéressé par le deep learning et les réseaux de neurones artificiels.
21/03 | Mini-PC
Les opérateurs mobiles ont une "fâcheuse" tendance à prolonger les offres sur les forfaits mobiles et on ne va pas s'en plaindre ! Bouygues ne déroge pas à la règle et annonce le prolongement de son offre B&YOU 40 Go à 9,99€ par mois. Et parce qu'on ne s'en lasse pas, faisons une nouvelle fois le tour de cette offre !
21/03 | Bon plan
Une pétition en ligne visant à abroger l’article 50 été victime de son succès en obligeant le site hébergeur à fermer momentanément
La filiale sportive de Mercedes accélère sa transition vers l’électrique : l’ensemble de sa gamme aura le droit à des versions hybrides rechargeables au cours des prochaines années.
scroll top