Mobiles, PDA, ordinateurs : des centaines de milliers de terminaux oubliés dans les taxis

0
00C8000000206754-photo-super-taxi-driver-2006.jpg
Les mobinautes sont-ils étourdis ? La société Pointsec a réalisé une étude auprès de 2000 chauffeurs de taxis répartis à travers 11 villes du monde - la France n'en faisant pas partie [*] - pour mettre en avant le fait que les mobinautes y oublient chaque année des centaines de milliers de terminaux mobiles. Qu'il s'agisse d'ordinateurs portables, de PDA, de clefs USB ou encore de téléphones mobiles, la situation est la même.

Ce sont ainsi par exemple pour la seule ville de Londres 54 874 téléphones portables, 4 718 assistants personnels ou Pocket PC, 3 179 ordinateurs portables et 923 Clés USB à l'arrière des taxis licenciés qui ont été oubliés... en seulement six mois. Même destin pour les amateurs de mobiles à Bombay où les voyageurs ont perdu au total 32 970 téléphones mobiles contre 64 440 téléphones portables déclarés perdus par les habitants de Sydney.

Si au regard de ces chiffres il est donc conseillé de protéger au mieux ses données personnelles, en ajoutant un accès par mot de passe à un ordinateur de poche ou portable, voire en ajoutant un dispositif de sécurité autre que le code PIN sur un téléphone mobile, il apparait également que les taxis sont des endroits où il reste possible de retrouver son terminal mobile en cas de perte. En moyenne 75% des passagers ont en effet retrouvé leur téléphone portable, et 78% leur pocket PC ou ordinateurs portables.

Cependant, si à Londres ce sont 96% des téléphones portables perdus qui sont restitués à leurs propriétaires, la situation est toute autre dans d'autres villes du monde, avec à San Fransico seulement 32% des passagers qui peuvent en moyenne récupérer leur mobile contre 100% à Bombay et Berlin ou 97% à Londres. Les éditeurs de solution de sécurité pour mobiles travaillent d'ailleurs à cette occasion, dans le cas où un terminal mobile communicant est perdu ou volé, à supprimer les données personnelles d'un utilisateur en temps réel par les airs. Fonctionnant dans le cas d'une gestion de flotte, cette solution reste cependant inutilisable par le grand public sur un seul terminal donné.


[*] Les 11 villes prises en compte par Pointsec sont Londres, Sydney, Munich, Berlin, Francfort, Oslo, Helsinki, Stockholm, San Francisco, Washington et Bombay.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Spécialiste de la convergence, Tetco lève 3 M€
  Battlestations Midway  : confirmation et images
VirtualBox : une alternative libre à VMWare ?
AT&T remplace Cingular par ses marque et logo
Mogo Dapter : adaptateur Bluetooth poids plume
Koch Media distribuera  Xpand Rally Xtreme
L'Europe publie son rapport pro-libre et open source
WiMax, GPS et DVB-H : Samsung s'apprête à adopter de nouvelles technologies
Jean-Philippe ILLARINE, Samsung -
  A Vampyre Story  : Focus édite et distribue
Haut de page