Brevets : TomTom et Garmin revendiquent tous deux avoir remporté leur procès

0
00C8000000361353-photo-gps-tomtom-one-v2.jpg
Suite à la plainte déposée en février dernier par l'américain pour revendiquer le parternité de cinq brevets enregistrés aux Etats-Unis et qui auraient été utilisés sans accord préalable par le néerlandais , le verdict du procès a désormais été rendu. En effet, une plainte a effectivement été déposée il y a quelques mois dans la haute cour fédérale du Wisconsin par Garmin, basée à Olathe au Kansas, contre TomTom, ceci pour violation de cinq brevets liés à certaines technologies utilisées dans les terminaux GPS de la marque.

Un des ces brevets concernait par exemple un système d'affichage simplifié de cartes numériques, permettant d'utiliser une technologie n'affichant que les rues les plus importantes sur un parcours donné et non toutes les autres rues intermédiaires, moins importantes pour un système de navigation clair et précis.

Barbara B. Crabb, juge dans le district de Wisconsin, a ainsi statué que les brevets détenus par Garmin étaient soit invalides ou bien n'étaient simplement pas utilisés sur les produits de TomTom. Cependant, dans un récent communiqué de presse, Garmin précise pour sa part avoir « totalement remporté ce procès contre TomTom » infirmant les informations véhiculées jusque là par le néerlandais. Plus encore, Garmin affirme avoir été obtenu gain de cause sur trois de ses brevets.

Pour se justifier face à ces deux versions de l'histoire, Harold Goddijn, le CEO de TomTom a précisé « ne pas pas vouloir démarrer une polémique à ce sujet et préfère essayer de convaincre Garmin que ce procès n'a pas tourné en leur faveur » tout en ajoutant que « Garmin a dépensé une somme importante d'argent et de nombreux moyens humains pour essayer de stopper le développemenet de TomTom sur le marché américain ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page