VOD : personne n'est d'accord sur les délais

28 décembre 2006 à 11h55
0
00FA000000400433-photo-fnac-vod-glowria-capture.jpg
Les fournisseurs d'accès à Internet et les professionnels du cinéma se sont réunis ces derniers jours pour reconduire un accord signé il y a maintenant un an et lié à la « chronologie des médias » sur le marché de la vidéo à la demande sur Internet (VOD).

Bien que tout le monde souhaite (FAI et professionnel du cinéma) avancer « ensemble » dans ce domaine, personne ne semble être d'accord en ce qui concerne les délais de diffusion des films et autres contenus vidéo. Les négociations à ce sujet ont ainsi échoué la semaine dernière. Ainsi, les FAI qui exigent que le délai entre la sortie en salle et la diffusion sur Internet, via la VOD, passe de huit à six mois n'ont pas réussi à convaincre les professionnels du cinéma. Pourtant, les FAI demandent « simplement » que le délai de la VOD soit aligné sur celui des systèmes de location vidéo classiques.

Canal+ et le Bloc (bureau de liaison des organisations du cinéma) seraient effectivement opposés à cette modification. Canal+, pour sa part, pense que cette modification et le « trop plein de nouveautés en VOD » risque de dévaloriser l'abonnement à Canal+, qui reste un grand financier du marché du cinéma. Les deux parties souhaiteraient aussi que les FAI fassent davantage d'efforts pour lutter contre le piratage avant de réduire le délai de diffusion lié à la VOD.

Concernant la commercialisation groupée (plusieurs films vendus dans un pack à un prix préférentiel) et le fait de suspendre l'offre VOD d'un film lorsqu'il est diffusé par une chaîne (à condition que le film soit coproduit par la chaîne en question), les négociations n'auraient pas plus avancé. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu le 22 janvier prochain pour essayer de trouver des terrains d'entente à ce sujet. Certains spécialistes déplorent cette situation bloquée, alors que tout le monde s'accorde à dire que davantage de flexibilité sur la VOD permettrait d'enrayer en partie le piratage.

Par ailleurs, un communiqué de presse signale aujourd'hui le lancement d'un site baptisé voirunfilm.com qui se propose d'agir comme un comparateur des différentes offres de VOD disponibles sur le Web français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Vlogosphère : Splio veut allier la vidéo et les emails
Un appareil résistant pour photographes en herbe
Pilotes Creative X-Fi pour Windows Vista (màj)
Blu-ray et HD-DVD pour AMD Live! en 2007 ?
Cadeaux de Noël : iTunes victime de son succès ?
Les protections HD-DVD / Blu-ray cassées ?
Avec Testadaz, Sébastien Pissavy se lance dans les produits du terroir
Réseaux asiatiques endommagés suite aux séismes
Stock-options : Apple et Steve Jobs en question
Haut de page