Stock-options : Apple et Steve Jobs en question

Alexandre Laurent
28 décembre 2006 à 10h20
0
00FA000000094252-photo-dollars.jpg
La façon dont les grandes entreprises américaines gèrent l'attribution de leurs stock-options à leurs dirigeants est une nouvelle fois mise en question. Un article du Financial Times révèle aujourd'hui qu'Apple aurait attribué de façon frauduleuse 7,5 millions de stock-options à son dirigeant, Steve Jobs, en 2001. Théoriquement soumise à l'approbation du conseil d'administration réuni en séance plénière, cette transaction aurait été dissimulée grâce à des documents falsifiés. La Securities and Exchange Commission (SEC) doit maintenant examiner les documents en question, afin de déterminer s'il est nécessaire d'ouvrir une procédure contre Apple ou certains membres de son conseil.

En juin dernier, Apple confessait avoir constaté quelques irrégularités en interne remontant à 2001. Plusieurs millions de stock-options avaient alors été accordées à certains dirigeants de la société, basées sur le prix de l'action à la veille de la publication des résultats trimestriels de la firme. Excellents, ces résultats avaient entraîné une hausse immédiate du titre Apple, permettant aux dirigeants concernés d'empocher instantanément une plus-value conséquente. La date d'attribution de ces stock-options aurait été falsifiée, de façon à rendre la manoeuvre encore plus lucrative.

Après avoir affirmé que son PDG n'était pas concerné par cette affaire, Apple a déclaré en octobre dernier que Steve Jobs était au courant de la manipulation des stock-options mais l'avait lavé de tout soupçon en déclarant qu'il en ignorait les éventuelles conséquences.

Apple devrait remplir avant la fin de la semaine des documents légaux visant à faire la lumière sur cette affaire, indique-t-il encore. La firme est par ailleurs censée publier ses comptes financiers pour l'année fiscale échue au 30 septembre dernier d'ici vendredi. Plus de 160 sociétés américaines font actuellement l'objet de procédures relatives à l'attribution de stock-options.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top