Free attaque l'UFC-Que Choisir

19 décembre 2006 à 12h32
0
Après avoir fait l'objet de critiques de la part de l'UFC-Que Choisir, Free passe à la contre-offensive : la filiale Internet du groupe a porté plainte pour diffamation contre Alain Bazot, président de l'association de consommateurs, rapporte l'AFP.

M. Bazot a confirmé avoir été mis en examen le 21 novembre 2006, avant de préciser :« Free a déposé plainte pour diffamation, avec constitution de partie civile, contre moi et contre Jean-Paul Geai, le rédacteur en chef (du magazine) Que Choisir. »

Free estime diffamatoires plusieurs termes utilisés par l'association, dans certains de ses communiqués, pour décrire les pratiques commerciales du FAI à la suite de plaintes déposées par des consommateurs.

En mai dernier, quelque 170 adhérents de l'UFC-Que choisir ont engagé des procédures civiles individuelles à l'encontre du FAI auquel était reproché la qualité du service fourni. L'association avait alors déclaré : En dépit de « multiples condamnations par les tribunaux », Free « reste incroyablement autiste ». Que Choisir évoquait également les « prélèvements forcés » pratiqués ainsi que la « pression illégitime » exercée par des sociétés de recouvrement au nom du FAI.

A quand la fin du bras de fer entre Free et l'UFC-Que Choisir ?
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page