Neuf Cegetel boude la 4ème licence 3G

0
L'opérateur alternatif n'est pas intéressé par la 4ème licence UMTS française et reste prudent en matière de très haut débit (fibre optique).

Neuf Cegetel, premier opérateur alternatif français, a indiqué au Journal des Télécoms ne pas être intéressé par la 4ème licence française de troisième génération mobile (3G). "La quatrième licence UMTS, telle qu'elle est proposée aujourd'hui [à 619 millions d'euros], ne présente pas une opportunité intéressante pour un quatrième entrant", a indiqué Jacques VEYRAT, président du groupe, dans un entretien publié par Les Echos.

A la différence du groupe , maison mère de Free, et du câblo-opérateur Noos-Numericable, Neuf n'a pas exprimé son intérêt pour cette 4ème et dernière licence 3G française (les trois autres sont détenues par Orange, SFR et Bouygues Telecom). Neuf ne répondra donc pas à l'appel à candidatures que lancera le régulateur (Arcep) début 2007. Concernant la fibre optique 'grand public', Jacques Veyrat reste prudent : "La demande ne justifie pas encore des débits supérieurs à ceux de l'ADSL". La fibre, a-t-il ajouté, est "un sujet pour 2009."

Cependant l'opérateur devrait lancer un programme fibre pilote à Paris, début 2007, pour ne pas se laisser distancer par France Télécom, Free ou encore Noos-Numericable qui propose depuis le 4 décembre 2006 une offre 'FTTB' limitée.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page