La mairie du 3ème arrondissement de Paris lance son réseau Wifi gratuit

Par
Le 13 décembre 2006
 0

Dans le cadre du projet "Paris ville numérique" récemment lancé par le maire Bertrand Delanoë et visant à favoriser l'accès du plus grand nombre à Internet, le troisième arrondissement de Paris se voit désormais doté d'un réseau Wifi accessible gratuiteme

Dans le cadre du projet "Paris ville numérique" récemment lancé par le maire Bertrand Delanoë et visant à favoriser l'accès du plus grand nombre à Internet, le troisième arrondissement de Paris se voit désormais doté d'un réseau Wifi accessible gratuitement par tous.

Ce projet a été lancé en partenariat avec Meteor Networks, un opérateur de Wifi en france qui équipe déjà différents lieux publics dont les restaurants Macdonald's ou les hotels Best Western. Prenant en charge la totalité des frais nécessaires à sa mise en place, Meteor Networks a déployé a cette occasion plusieurs hotspots Wifi ainsi que plusieurs antennes sectiorielles pour répartir la charge globale du réseau.

Accessible depuis le 13 décembre à une partie des résidents qui captent suffisamment le signal Wifi pour l'utiliser, cette offre est plus généralement utilisable gratuitement - et sans bridage réseau - par tous les possesseurs de terminaux Wifi, du PC portable au PDA, situés aux alentours du 3ème arrondissement de Paris. Dans le cadre d'une expérimention de 6 mois renouvellable une fois, la mairie du 3ème arrondissement de Paris réfléchit à un modèle économique permettant de généraliser ce service à la totalité de l'arrondissement, voire à toute la capitale.

A l'occasion de la conférence de presse annonçant la sortie de cette offre, Pierre Aidenbaum et Olivier Ferrand - respectivement Maire et Maire adjoint du 3ème arrondissement de Paris, ont donné des précisions quant à leur intérêt au sujet d'un réseau Wifi gratuit à Paris. Il en ressort ainsi selon Olivier Ferrand que cette offre de "Hotzone publique et gratuite en Wifi" est la première expérimentation de ce type en France réunissant trois caractéristiques principales : Un service public de l'internet haut débit, une innovation technologique et un moyen de montrer qu'il existe une alternative aux développements des réseaux Wifi payants. A ce sujet, Olivier Ferrand précise qu'il sera nécessaire pendant cette expérimentation de créer d'autres modèles économiques avec un accès libre et des services payants sur le net, tout en ajoutant que l'offre "n'impact pas les deniers publics, la mairie ne prenant pas en charge ses coûts de mise en place".

Pour Joel Bettan, directeur général de Meteor Networks, cette expérimentation à grande échelle va permettre de connaitre les usages des futurs mobinautes : nombre de connexions, durée moyenne des sessions ou services utilisés, le tout pour valider techniquement son exploitation. La partie technique est donc indépendante de l'usage de l'Internet (Web, mails,VoIP, transfert de fichiers) ou du modèle économique, tout du moins "dans un premier temps" ajoute-t-il. Au sujet du modèle économique, celui-ci précise d'ailleurs que "le service à un coût", tout en réfléchissant à moyen de générer des revenus via la publicité ou via par exemple d'autres types d'offres permettant d'accéder gratuitement aux sites institutionnels... et aux autres sites de manière payante.

Côté technique, cette offre utilisable aussi bien en intérieur qu'en extérieur a nécessité l'installation d'antennes dédiées sur les toits ainsi qu'un accès à Internet de 60 mbps, permettant d'être utilisé par "plusieurs centaines de personnes simultanément". Lors de nos tests, il apparaissait tout du moins qu'il était déjà possible d'atteindre des débits de 2.5mbps dans l'enceinte de la mairie. Concernant la puissance du signal Wifi émis, si les premiers tests permettaient de la capter aux alentours de 1.5km de la mairie du 3ème, Meteor Networks a préféré finalement lancer cette offre avec une couverture de "seulement" 800 mètres, "pour mieux contrôler le réseau", précise Joel Bettan. A noter que cette portée de 800 mètres permet pour le moment de donner à un accès Wifi à environ un tiers du 3ème arrondissement de Paris.

Enfin, le dernier intervenant était Christian Sauter, adjoint au maire de Paris en charge des finances, du développement économique et de l'emploi, qui précisait d'emblée pour sa part "ne pas croire au modèle du 100% gratuit" tout en ajoutant "attendre de voir un véritable projet économique pour créer des emplois derrière cette offre". Si une partie de cette probllématique est réglée par le fait qu'il est nécessaire de créer des emplois pour entretenir le réseau existant, il reste donc à connaitre l'avis définitif de la mairie du 3ème pour pérenniser son offre de réseau Wifi gratuit.

A l'issu des résultats de cette expérimentation, celle-ci pourrait être généralisée dans tout Paris, la mairie de Paris prévoyant en effet en début d'année prochaine de lancer des hotspots Wifi gratuits dans toutes les mairies d'arrondissement.

0280000000425323-photo-imageneteco.jpg

« Connexion au réseau Wifi gratuit du 3ème arrondissement de Paris »
0280000000425324-photo-imageneteco.jpg

« Pierre Aidenbaum, maire du 3ème arrondissement de Paris »
0280000000425325-photo-imageneteco.jpg

« Olivier Ferrand - maire adjoint du 3ème arrondissement - et Joel Bettan - directeur général de Meteor Networks - »
0280000000425326-photo-imageneteco.jpg

« Christian Sauter, adjoint au maire de Paris en charge des finances, du développement économique et de l'emploi »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top