RIM attaque Samsung pour contrefaçon de marque

Par
Le 11 décembre 2006
 0

Alors que le canadien RIM a récemment résolu ses problèmes de brevets liés à la messagerie mobile avec NTP, celui-ci s'attaque désormais au sud-coréen Samsung, lui reprochant d'utiliser une marque trop proche de la sienne.

Alors que le canadien 52 a récemment résolu ses problèmes de brevets liés à la messagerie mobile avec NTP, celui-ci s'attaque désormais au sud-coréen Samsung, lui reprochant d'utiliser une marque trop proche de la sienne.

Après les récents déboires entre RIM et NTP concernant plusieurs brevets déposés par ce dernier au sujet de la messagerie mobile, le canadien RIM a choisi d'attaquer désormais le sud-coréen Samsung.

Comme le rapporte le webzine telecomskorea, il apparait en effet que RIM n'aurait pas apprécié la commercialiastion du dernier smartphone de la marque construit par Samsung et présenté sous le nom de aux Etats-Unis. Ce smartphone à clavier, successeur des actuels SGH-i320 sous Windows Mobile, aurait en effet un nom trop proche du "Blackberry" de RIM s'attaquant à la même catégorie de produits.

A travers une plainte déposée à la cour fédérale de Los Angeles, RIM entend donc empêcher Samsung de commercialiser le BlackJack.. tout du moins sous ce nom. A noter que Samsung va également commercialiser ce même terminal en Europe sous le nom de SGH-i600.

0280000000425306-photo-imageneteco.jpg

« Samsung "BlackJack" »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top