La télévision mobile par DVB-H s'invite dans le métro parisien

Par
Le 06 décembre 2006
 0

Un mois après la première expérimentation publique de la télévision mobile via la norme DVB-H (<i>Digital Video Broadcasting: Handhelds</i>) dans le métro parisien à la station Concorde, la RATP et TDF récidivent l'opération dans une rame de métro en mouv

Un mois après la première expérimentation publique de la télévision mobile via la norme DVB-H (Digital Video Broadcasting: Handhelds) dans le métro parisien à la station Concorde, la RATP et TDF récidivent l'opération dans une rame de métro en mouvement.

Si le succès de la télévision numérique terrestre (TNT) exploitant la technologie DVB-T n'est plus à démontrer au sein des foyers français, son équivalent pour les terminaux et téléphones mobiles a semble-t-il pris un certain retard en France. En effet, si certains pays Européens - dont l'Italie - ont déjà ouvert leur réseau de TV Mobile via la norme DVB-H, la France est toujours en attente de lois et de fréquences attribuées nécessaires à son utilisation commerciale.

Un mois après la première expérimentation permettant de recevoir les programmes de TV Mobile par DVB-H dans le métro parisien, c'est donc une nouvelle démonstration de la technologie qui a été faite dans l'après midi, cette fois dans une rame de métro en mouvement de la station Assemblée Nationale à la station Concorde. Sous le regard du ministre délégué à l'industrie François Loos, il en ressort premièrement que le test, effectué sur un smartphone Sagem My Mobile TV, a été couronné de succès. La qualité de réception de la TV mobile était en effet suffisante pour visionner correctement les programmes diffusés ce jour : Eurosport, France 2, I-télé, M6 Musique et Europe 2.

Pour se faire, la RATP s'est allié à TDF, la société codant les signaux des programmes dans un format adapté aux écrans de petite taille, le tout vers 4 sites de diffusion dont la tour Eiffel par fibre optique ou par faisceaux hertziens. Techniquement parlant, le signal émis depuis la tour Eiffel est capté par Naox/Telcité, filiales de RATP, et transporté ensuite par fibre optique dans les deux stations. Le signal DVB-H est pris ensuite en charge par TDF, filtré, réamplifié et diffusé dans les couloirs et sur les quais de la ligne 12 de ces deux stations. Conséquence, l'utilisation de telles technologies permet d'assurer une continuité de service entre le visionnage de chaines de TV mobiles en extérieur et en entrant ou en quittant le métro parisien.

A l'occasion de la conférence de presse suivant la démonstration de la TV mobile dans le métro parisien, Janine Langlois-Glandier, présidente du forum de la Télévision mobile, a précisé vouloir privilégier plutôt une norme Européenne de TV mobile, le forum ayant décidé en très grande majorité d'opter pour le DVB-H. Au niveau legislatif, le texte régissant les usages de la TV mobile a déjà été présenté dernièrement au Sénat et sera validé à la fin janvier 2007 en vue d'une adoption définitive de la loi. L'objectif est donc de permettre de lancer les premiers réseaux commerciaux de TV mobile à l'occasion de la coupe du monde de Rugby qui se déroulera en France du 7 septembre au 20 octobre 2007.

Pour sa part, Michel Combes, président de TDF, a indiqué avoir franchi une nouvelle étape dans le développement de la télévision mobile. En effet, après avoir présenté la technologie DVB-H en terme d'usages, la société se focalise désormais sur la technique pour améliorer la qualité du service notamment dans les environnements intérieurs. TDF vise une couverture de son réseau DVB-H pour 70 à 80% de la population des 100 plus grosses unités urbaines soit... seulement 30% de la population française.

Pour Pierre Mongin, président de la RATP, le développement de la TV mobile dans le métro parisien s'inscrit dans une démarche de fond d'ajout de nouveaux services aux consommateurs. Les cinq millions de français qui utilisent le métro parisien auront ainsi tout loisir de bénéficier d'une offre de télévision mobile mais également et surtout d'une offre GSM, fort d'un budget alloué de 13 millions d'€uros. A ce sujet, la société prévoit d'ailleurs de permettre l'utilisation du GSM dans tout le métro parisien aux environs de la mi 2007.

Enfin, le ministre délégué à l'industrie François Loos (photo ci-dessous) a précisé pour sa part vouloir éliminer les uns après les autres les obstacles à la sortie des premiers réseaux de TV Mobile commerciaux. Pour se faire, celui-ci plébiscite l'utilisation d'un format de réseau DVB-H par pays Européen et anticipe sur les prochaines solutions de "télévision mobile sans limite". La diffusion de la TV mobile se ferait alors grâce à une évolution du DVB-H pour l'adapter à la bande S : Le DVB-SH, format adopté entre autre par Alcatel, Sagem, Samsung et Archos.

Si les premiers réseaux commerciaux de TV Mobile en france ne sont pas attendus avant le troisième trimestre 2007 pour le DVB-H ou la fin 2007 pour le DVB-SH, il reste encore une inconnue dans le développement de la technologie, à savoir son prix final pour les consommateurs. A ce sujet, le DVB-H en Italie, qui a d'ailleurs séduit 150 000 clients fin Août 2006, a été premièrement disponible à un prix proche des 30 €uros/mois pour être aujourd'hui disponible à un prix de 20 €uros/mois. En Corée, où le format de télévision mobile T-DMB est le plus populaire, le réseau est gratuit.

0280000000425277-photo-imageneteco.jpg

0280000000425278-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top