Galileo : Strasbourg défend sa candidature à Bruxelles

Ariane Beky
09 novembre 2006 à 00h00
0

Strasbourg entre en concurrence avec Bruxelles pour accueillir le siège de la GSA, autorité de surveillance du programme européen de radionavigation Galileo.

Strasbourg entre en concurrence avec Bruxelles pour accueillir le siège de la GSA, autorité de surveillance du programme européen de radionavigation Galileo.

L'Alsace a défendu mercredi à Bruxelles la candidature de Strasbourg pour l'implantation sur ses terres de l'autorité européenne de surveillance du programme Galileo. Le programme vise à mettre en place un système européen de navigation par satellite capable de concurrencer le système américain GPS (Global Positioning System), aujourd'hui dominant.

En 2002, Bruxelles et l'Agence spatiale européenne ont co-fondé 'Galileo Joint Undertaking', entreprise commune chargée d'administrer le programme. L'an dernier Galileo Joint a sélectionné le concessionnaire privé regroupant Eurely et iNavSat. L'autorité de surveillance (GNSS Supervisory Authority ou GSA) sera chargée de contrôler l'activité du concessionnaire, de coordonner l'action des Etats membres de l'UE et de garantir la sûreté et la sécurité du système.

Pour accueillir cette entité, Strasbourg doit s'imposer face à d'autres villes candidates dont Bruxelles, elle-même, Athènes, Barcelone, Cardiff, Prague, Munich, Noordwijk, Ljubjana et Rome. A Bruxelles mercredi, Adrien Zeller, président du conseil régional d'Alsace, accompagné de René Lacogne, VP de la communauté urbaine de Strasbourg, a fait valoir les atouts de la cité alsacienne : une ville européenne à taille humaine, "au cœur des réseaux de communication", berceau d'institutions communautaires.

Le verdict de la Commission européenne concernant la ville où siègera la GSA devrait être rendu début 2007, alors que la phase de déploiement de Galileo, estimée à 2,1 milliards d'euros, a débuté cette année. La phase d'exploitation devrait démarrer en 2008. L'enjeu est important : la radionavigation par satellite dynamise les services proposés dans différents secteurs, des télécoms aux transports en passant par l'agriculture.

Selon les estimations de Bruxelles, le marché mondial du GNSS (Global Navigation Satellite System) pourrait atteindre 250 milliards d'euros de recettes d'ici 2010 et généré plus de 150.000 d'emplois hautement qualifiés en Europe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top