Liberation.fr tue le 'oui' de Nicolas Sarkozy

Par
Le 30 novembre 2006
 0

Concoctée depuis des semaines, l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle 2007 a été court-circuitée par Liberation.fr.

Concoctée depuis des semaines, l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle 2007 a été court-circuitée par Liberation.fr.

Concoctée depuis des semaines, l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle 2007 s'est soldée par un cafouillage médiatique.

Initialement prévue ce jeudi 30 novembre 2006, soit au lendemain de l'anniversaire de Jacques Chirac, l'annonce officielle du favori des militants UMP recouvrait :

La publication d'un entretien en 14 questions/réponses (sous embargo jusque ce matin) dans la presse quotidienne régionale, un déplacement en région parisienne et une émission, "A vous de juger" sur France 2.

Or, le "non-évènement" a été court-circuité par Liberation.fr. Dès mercredi vers 18h, le quotidien national publie sur Internet l'interview "Ma réponse est oui", l'AFP reprend l'information dans la foulée. Celle-ci peut alors être diffusée sur les JT des grandes chaînes et radios généralistes, décortiquée par les spécialistes : LCI, BFM, i>Tele, etc.

"Le patron de l'UMP [...] s'est fait 'outer' par Liberation.fr, après avoir voulu réserver la primeur d'un entretien à une poignée de journaux régionaux. Double bide : la nouvelle n'en est pas une, et la vraie-fausse exclusivité mécontente les journaux qui en ont été privés", souligne ce jour le quotidien du vrai faux scoop.

A qui profite la fuite, Libération ou Nicolas Sarkozy ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top