Fibre : 4 millions de foyers français connectés en 2012 ?

Par
Le 28 novembre 2006
 0

Bercy a lancé lundi le Forum du très haut débit et dévoilé un plan regroupant 15 mesures en faveur du déploiement de la fibre optique.

Bercy a lancé lundi le Forum du très haut débit et dévoilé un plan regroupant 15 mesures en faveur du déploiement de la fibre optique.

La France se dote d'un Forum et d'un plan d'actions en faveur du très haut débit.

Lundi 27 novembre 2006, François Loos, ministre délégué à l'industrie a inauguré le Forum du très haut débit et dévoilé son plan d'action en faveur du développement des réseaux de fibre optique au niveau national.

Le Forum, composé d'opérateurs, d'équipementiers et de représentants du régulateur (Arcep) des collectivités locales et d'autres administrations, est présenté comme "un lieu d'échanges de bonnes pratiques, une force de proposition aux pouvoirs publics et un observatoire des déploiements des réseaux très haut débit."

Parallèlement, le plan dévoilé par Bercy, regroupe 15 mesures visant à établir, "un cadre favorable à l'investissement des opérateurs dans les réseaux à très haut débit et soutenir le développement de nouveaux services."

Outre la création du Forum, l'action des pouvoirs publics visera principalement dès le premier semestre 2007 à :

Réduire les coûts de déploiement des réseaux concernés (location des fourreaux, faciliter l'accès au génie civil existant, mutualisation, approche locale du très haut débit, pré-câblage des logements neufs dans le cadre du label "logement multimédia", promouvoir le très haut débit pour entreprises dans le cadre du label "zones d'activité très haut débit")

Soutenir l'action des collectivités territoriales, dont le recours aux fonds structurels européens, et à renforcer la R&D et le développement des usages, dans le cadre des projets de pôles de compétitivité.

"Mon objectif est que d'ici 2012, 4 millions de foyers soient en France connectés au très haut débit. C'est ambitieux, mais à notre portée, c'est une chance pour notre compétitivité, la croissance et l'emploi", a indiqué François Loos. Le ministre n'a, en revanche, pas abordé la problématique liée à la régulation du marché.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top