Thomson poursuit son grand "recadrage stratégique"

Par Ariane Beky
le 27 novembre 2006
 0

Le spécialiste français des technologies de l'image, Thomson, va réduire de près de la moitié les effectifs de son usine de Genlis d'ici la fin juin 2007.

Le spécialiste français des technologies de l'image, , va réduire de près de la moitié les effectifs de son usine de Genlis d'ici la fin juin 2007.

Afin de recentrer son activité sur les services, le français Thomson va réduire de près de la moitié les effectifs de son usine de Genlis (Côte d'Or) d'ici la fin juin 2007.

La suppression de 211 postes sur un effectif de 635 personnes, dont 130 départs volontaires et 81 départs en pré-retraite, s'inscrit dans le cadre du plan lancé par le président directeur général du groupe, Frank Dangeard, en septembre 2004.

L'an dernier, M. Dangeard déclarait au quotidien Les Echos : "La transformation de Thomson est assez classique pour une entreprise de technologie et pas si différente de celles conduites par HP, Sun ou . notre base solide de technologies propriétaires, nous avons évolué vers les systèmes et les services."

Dans ce contexte, fin juin 2007, le site de Genlis ne comptera plus que 318 salariés. A terme, selon Denis Langlois, VP des activités industrielles européennes de Thomson, le site devrait uniquement conserver son activité de fabrication de décodeurs, la fabrication de pièces métalliques pour tubes cathodiques devrait être prochainement cédée.

Ces nouvelles réductions d'effectifs font suite à l'annonce d'un plan de reconversion de l'usine de fabrication de téléviseurs Thomson à Angers (Maine-et-Loire), dont les effectifs passeront de 600 à 350 salariés d'ici juin prochain.

Sur un marché 'TV' dominé par les fabricants asiatiques d'écrans plats, le spécialiste français des technologies de l'image a choisi de délaisser la fabrication de téléviseurs et de tubes cathodiques. Par ailleurs, l'industriel va céder son activité audio, vidéo et accessoires (AVA), 485 salariés en Europe, 127 en France, au groupe suisse Oristano.

L'objectif de Thomson est clair : recentrer ses activités sur les services destinés à l'industrie de l'image et des contenus numériques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
scroll top