Web 2.0 : la planète Internet a ses habitants

redaction
22 novembre 2006 à 00h00
0

Responsable des expertises à l'Atelier BNP Paribas, Jean de Chambure publie une tribune dans laquelle il assimile l'internet à une nouvelle planète habitée...

Responsable des expertises à l'Atelier BNP Paribas, Jean de Chambure publie une tribune dans laquelle il assimile l'internet à une nouvelle planète habitée...

Internet est devenu aujourd'hui une véritable planète. D'abord parce qu'un milliard d'individus l'utilisent, dont près de 400 millions en Asie (plus de 120 millions en Chine), 310 millions en Europe (dont 56 % de Français), 230 millions en Amérique du Nord... mais seulement 32 millions en Afrique.

Outre la croissance impressionnante du nombre d'internautes, ce qui change c'est l'interactivité. La planète Internet n'est plus seulement parcourue par des internautes en mal d'information ou d'achat. Elle est vraiment habitée. Par qui ? Par des personnes qui reçoivent des contenus, mais qui les proposent aussi, les échangent et les partagent.

Ces internautes actifs écrivent des blogues (On en dénombre plus de 55 millions pour 110 millions de sites web), partagent des vidéos (les succès d'audience des sites MySpace et YouTube en témoignent), et contribuent parfois activement au développement du savoir sur le Net (même si les contributeurs d'une encyclopédie libre comme Wikipedia sont en réalité peu nombreux).

Symbole ambigu de ces nouvelles interactivités, le jeu en ligne SecondLife fédère plus d'un million d'internautes désireux de vivre une autre vie qui ressemble pourtant étrangement au monde réel. Principalement développée pour les loisirs, la vidéo sur Internet devrait bientôt s'étendre aux relations commerciales lorsque les Call center deviendront des video center !

Quoi qu'il advienne, ces interactivités sont la nature même du web 2.0, une expression a priori technologique qui témoigne de l'évolution des usages d'Internet dont nous sommes tous les monsieur Jourdain. Heureux habitants des villes, nous pouvons recevoir, partager et échanger des contenus grâce au haut débit. Internautes chanceux, nous bénéficions de pages Web facilement paramétrables (Netvibes), de diverses technologies de personnalisation : agrégateurs d'informations, flux RSS, Podcast audio, Peer to Peer, vidéo à la demande (VOD)... Toutes ces merveilles n'auraient toutefois aucun impact sans nous, véritables artisans du Web 2.0.

Jean de Chambure, Responsable des expertises à l'Atelier BNP Paribas.
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top