Yahoo! pourrait supprimer 20% de ses effectifs mondiaux

Par
Le 20 novembre 2006
 0

Dans un mémo révélé samedi par le Wall Street Journal, Brad Garlinghouse, VP de Yahoo!, appelle à la "réorganisation radicale" du groupe.

Dans un mémo révélé samedi par le Wall Street Journal, Brad Garlinghouse, VP de 10!, appelle à la "réorganisation radicale" du groupe.

Brad Garlinghouse, VP de Yahoo!, appelle à la "réorganisation radicale" du groupe.

Le Wall Street Journal a révélé samedi 18 novembre 2006 une note interne dans laquelle Garlinghouse souligne que Yahoo!, après 12 années d'activité, souffre du manque d'un leadership solide et d'une stragégie cohérente.

"Nous manquons d'une vision stratégique, cohérente. Nous voulons tout faire et tout être pour chaque internaute", aurait souligné Garlinghouse. L'authenticité du mémo a été confirmée par un porte parole de Yahoo!

Cet appel à la réorganisation intervient après une série de déconvenues qui ont fait perdre au titre Yahoo! 31,5% de sa valeur cette année. En outre, le portail doit faire face à une baisse sensible de ses revenus générés par la publicité, alors même qu'il tente de ne pas se faire distancer par son puissant rival : Google.

Pour y parvenir, en finir avec les doublons et alléger la structure de ses lourdeurs administratives, Garlinghouse estime que Yahoo! devrait se séparer de 15% à 20% de sa main d'oeuvre. A ce jour, la société emploie 10.000 collaborateurs à travers le monde.

Parallèlement au mémo de Garlinghouse, le Wall Street Journal évoque une rumeur selon laquelle Dan Rosensweig, directeur des opérations, et Susan Decker, directrice des finances, pourraient être promus au rang de co-présidents de Yahoo! en prévision du prochain départ à la retraite de Terry Semel, 64 ans, actuel chairman et CEO de Yahoo!
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top