Michael Jackson : "Skype for Business répond aux attentes de l'administrateur réseau"

Par
Le 15 novembre 2006
 0

VP en charge des services mobiles et télécoms chez Skype, Michael Jackson dévoile les atouts de l'éditeur d'un logiciel de VoIP sur le marché des entreprises.

VP en charge des services mobiles et télécoms chez Skype, Michael Jackson dévoile les atouts de l'éditeur d'un logiciel de VoIP sur le marché des entreprises.

AB - Michael Jackson, bonjour. Skype for Business représenterait aujourd'hui 30% des appels effectués par le biais du logiciel de VoIP Skype. Vous confirmez ?

MJ - Absolument ! Aujourd'hui, nous estimons que 30% des appels effectués via Skype émanent de petites et moyennes entreprises. Globalement Skype compte quelque 136 millions d'utilisateurs enregistrés à travers le monde, dont 5 millions en France.

AB - Comme cela se traduit-il en terme de revenus ?

MJ - C'est difficile à dire. A la base, nous proposons la même solution de VoIP aux particuliers et aux entreprises. La demande fait l'offre : Les utilisateurs du logiciel à domicile sont de plus en plus nombreux à souhaiter utiliser Skype sur leur lieu de travail. Nous nous adaptons.

Dans les PME, l'adoption de Skype se fait rapidement. Les grandes entreprises, en revanche, sont plus réticentes. Elles ne souhaitent pas que leurs collaborateurs installent, de façon anarchique, des applications sur leur poste de travail.

Aux entreprises, nous proposons un site dédié (skype.com/business/) et des terminaux spécifiques. Par ailleurs, côté logiciel, le "panneau de configuration", ex-Skype Groups, permet à un administrateur de gérer aisément, au sein d'une même entité, un groupe d'utilisateurs de Skype et des services prépayés : crédits, SkypeIn, Voicemail, etc.

Ce "panneau" (Skype for Business Control Panel), téléchargeable gratuitement sur notre site, est plus particulièrement destiné à l'entreprise de taille moyenne qui souhaite administrer jusqu'à 40 comptes Skype.

AB - Justement, cette fonctionnalité soulève des interrogations concernant la sécurité et la confidentialité. Quelle est la réponse de Skype en la matière ?

MJ - Skype for Business répond aux attentes de l'administrateur réseau. Avec la version 3.0 de , l'administrateur peut affecter une autorisation à l'utilisateur de son choix pour telle ou telle fonctionnalité dans un environnement Windows. Par ailleurs, il est plus aisé d'effectuer des conférences téléphoniques, de mener un multi-chat ou encore d'ajouter des plugins.

J'ajoute que la beta 3.0 de Skype est accompagnée d'un nouveau Guide à destination des administrateurs réseau, téléchargeable sur notre site. J'insiste, Skype n'est pas dangereux pour les entreprises, au contraire !

AB - Quid des synergies entre Skype et eBay, des relations entre Skype et des sociétés comme Google et Salesforce.com ?

MJ - Skype a été créée en 2002. Or, aujourd'hui, associer la marque à d'autres solutions et produits est synonyme de valeur ajoutée pour nos partenaires (Intel, Salesforce.com...)

Google et Skype ont des objectifs communs : rendre l'expérience web de l'utilisateur plus interactive (toolbars et autres outils intégrés au navigateur web), promouvoir la mobilité (WiFi, projet FON...)

Avec eBay groupe américain a racheté Skype l'an dernier Skype continue de se développer à un rythme soutenu. Avec Paypal, une société du groupe eBay, nous proposerons une offre début 2007.

AB - Quels sont les objectifs de Skype ces prochaines années ?

MJ - Ces prochains mois, vous voulez-dire !? Le softphone est un des éléments du futur numérique, au même titre que les services et les contenus. Adapter la technologie à l'évolution des usages, voilà la clé.

La téléphonie sur IP de PC à PC via Skype restera gratuite et nous continuerons à innover pour y ajouter des fonctionnalités utiles, faciles d'accès, aux tarifs attractifs.

Aujourd'hui, notre activité 'services premium de téléphonie' constitue la part la plus importante de notre chiffre d'affaires. Toutefois, les revenus générés par le biais de nos partenariats commerciaux prennent de l'ampleur.

Skype n'est pas un équipementier comme Alcatel ou 42, mais l'éditeur d'un logiciel de VoIP basé sur une architecture peer-to-peer (P2P), adapté à la demande des entreprises de taille moyenne. En France, un Skype Show sera organisé en février 2007 pour en témoigner.

AB - Michael Jackson, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top