FTTx : L'Arcep prône une alliance entre opérateurs

0
L'Arcep prône l'intervention des pouvoirs publics pour favoriser la mutualisation des investissements 'fibre'. France Télécom s'oppose à une régulation en amont

France Télécom a réagi fraîchement au programme de travail sur la fibre optique dévoilé vendredi dernier par l'Autorité de régulation (Arcep).

Ce programme vise à : encourager la mutualisation du génie civil, notamment via une offre de location de fourreaux de France Télécom, et du câblage interne ; coordonner les travaux par les collectivités ; assurer un accès satisfaisant aux contenus audio et vidéo.

Pour forcer la mutualisation (l'Arcep estime le coût de raccordement en fibre à 2.000 euros par abonné) "il faut un décret permettant de donner aux collectivités un pouvoir accru", a déclaré Paul CHAMPSAUR, président de l'Arcep, lors d'une conférence de presse.

Avant d'ajouter : "La mobilisation des réseaux existants ne suffira pas : Il faut aller au-delà." En plus d'inciter à la mutualisation, il reviendrait aux collectivités de lancer les travaux nécessaires au déploiement de la fibre sur des zones moins densément peuplées.

L'Arcep est également favorable à une coordination entre opérateurs pour la desserte des appartements (FTTH) et a signalé "lancer avant la fin de l'année un groupe de travail sur les modalités de partage des réseaux."

Cette approche visant à assurer l'ouverture à la concurrence des réseaux fibres déployés et à éviter la mise en place d'un monopole dans le domaine de la fibre optique, ne satisfait pas France Télécom.

"Avant de réguler, il faut laisser le marché agir et voir ce qui se passe. On peut appeler ça un moratoire mais ce terme a été décrié avant même d'être exploré calmement" a souligné Jacques Champeaux, directeur exécutif de France Télécom, dans un article publié lundi par Les Echos.

Free (Iliad), qui devrait lancer sa première offre FTTH au cours du premier semestre 2007, entend investir un milliard d'euros d'ici 2012 dans le déploiement d'un réseau de fibres optiques. France Télécom propose depuis peu une offre à Paris et dans les Hauts-de-Seine. , enfin, compte lancer une offre sur Paris l'an prochain.

La France pourrait compter 4 millions d'abonnés à la fibre optique en 2012, selon le gouvernement.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page