🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Christian Wolff, Infineon, se prononce sur le futur du haut débit

02 novembre 2006 à 00h00
0
Infineon, fabricant allemand de semiconducteurs, entend jouer un rôle significatif sur un marché des technologies du haut débit en forte croissance.

AB - Bonjour Christian Wolff. En tant que VP de la division solutions de communication d'Infineon, quelle est votre vision du futur du haut débit et de la VoIP ?

CW - Dans le domaine du haut débit, nous évoluons vers des infrastructures réseaux de haute performance. L'amélioration de la performance signifie à la fois : une bande passante plus large, des débits plus importants et une qualité de services en progrès.

La QoS revêt une importance particulière lorsque l'on migre d'un pur service de données (accès Internet) à du "multi-play" autour de la téléphonie (VoIP) et de la télévision (IPTV).

La demande pour plus de bande passante est forte également. On y répond à travers des technogologies innovantes d'accès comme VDSL2 et GPON. D'autres clients pourront bénéficier de l'ADSL2+ ou du SHDSL. Via ces réseaux les débits sont moindres mais le signal est transporté sur une longue distance.

Du côté de l'offre, "le triple ou quadri play" (Internet haut débit/téléphonie sur IP/IPTV et TVHD) est commercialisé par un nombre toujours plus important d'opérateurs télécoms à travers le monde.

Un exemple : mi-octobre 2006, l'allemand T-Com a lancé son service 'T-Home' : Internet jusqu'à 50 Mbps, VoIP et IPTV (solution Microsoft TV IPTV Edition). L'offre sous VDSL2 est facturée 29,90 €/mois (T-Home Complete Basic).

Ces services peuvent être personnalisés au bénéfice des utilisateurs et des fournisseurs. Le premier peut, par exemple, sélectionner et lister ses programmes favoris, le second diffuser des infos pratiques et des publicités en fonction du profil de l'utilisateur.

Ces nouveaux services servent la performance et vice versa. La performance augmente, de nouveaux services émergent, le nombre d'abonnés connectés progresse, ce qui booste la demande et les usages.

En résumé, le marché mondial du haut débit est en forte croissance et ne cesse d'évoluer. Nous entendons jouer un rôle significatif dans son développement.

AB - Quels sont précisément les objectifs d'Infineon Technologies en la matière ?

CW - Nos objectifs sont clairs : compter parmi les leaders sur chaque marché où nous sommes actifs, réaliser des bénéfices et surpasser la concurence.

AB - Quelle est la part de marché d'Infineon dans le domaine des semiconducteurs ?

CW - Infineon se positionne à la 11ème place du marché mondial des semiconducteurs, avec notre filiale Qimonda, nous parvenons à nous hisser à la 6ème place. J'ajoute qu'Infineon est n°1 mondial du marché de l'accès filaire, avec une part de 19%.

AB - Infineon est-il plus un challenger qu'un acteur de référence du marché mondial des technologies de l'information (IT) ?

CW - Infineon est bien un acteur de référence auprès des grands comptes. Des télécoms à l'informatique, ses solutions répondent aux attentes de l'utilisateur final.

AB - Christian Wolff, je vous remercie.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft lance la version 6.0 du système Windows Embedded CE
Novogo lance ses PND SiRFStar III Série S avec une connectique Bluetooth
Nokia Podcasting, pour gérer des podcasts sur un smartphone S60 3ème édition, mis à jour
Contrefaçon de PND : TomTom perd son procès contre Garmin
Forgent obtient 8 millions de dollars pour les brevets JPEG
<b>Joyeux Noël</b>
Yahoo ouvre sa plate-forme vidéo à ses concurrents
YouTube sur les mobiles en 2007
Clotilde de Mersan, Microsoft :
Orange a déjà séduit 46.000 skippers virtuels
Haut de page