L'Arcep consulte les acteurs intéressés par la 4ème licence 3G

0
Le régulateur français a lancé jeudi une consultation sur la 4ème licence de troisième génération mobile et sur la réutilisation des fréquences 900 et 1800 MHz.

L'Autorité de régulation (Arcep) a lancé jeudi 5 octobre 2006 une consultation publique concernant la 4ème licence française de troisième génération mobile (3G). Dans le détail, cette consultation concerne à la fois la 4ème licence ainsi que la réutilisation des fréquences 900 et 1800 MHz pour le déploiement des réseaux 3G au niveau national.

Orange, SFR et Bouygues Telecom disposent d'ores et déjà d'une licence 3G. De nouveaux entrants, les opérateurs virtuels (MVNO) ou les titulaires d'une licence WiMax de à Free, pourraient être intéressés.

Les acteurs concernés sont appelés à témoigner de leur intérêt pour la 4ème licence 3G "aujourd'hui disponible" auprès du régulateur. "Si personne ne se manifeste, a précisé l'Arcep, les fréquences seront réutilisées pour les réseaux 3G des opérateurs mobiles existants." C'est, par conséquent, la dernière possibilité de se porter candidat à la troisième génération mobile en France.

Parallèlement à cette consultation, une autre a été ouverte sur le renouvellement de la licence 2G de Bouygues Telecom.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page