Le distributeur de téléphones mobiles Brightpoint se sépare de sa filiale Française

Alexandre Habian
17 novembre 2005 à 00h00
0

Brightpoint, le distributeur Américain en téléphonie mobile, qui commercialise notamment des Smartphone et PDAPhone Qtek, a annoncé en début de mois la cession de sa filiale Française à deux industriels Français du marché.

Brightpoint, le distributeur Américain en téléphonie mobile, qui commercialise notamment des Smartphone et PDAPhone Qtek, a annoncé en début de mois la cession de sa filiale Française à deux industriels Français du marché.

La société Brightpoint, côtée en bourse aux USA, a ainsi profité de l'annonce de ses résultats trimestriels pour préciser le 8 Novembre dernier que les résultats du troisième trimestre seraient grevés par une charge exceptionnelle relative à la cession annoncée des activités Françaises de la société.

La perte nette du groupe passe ainsi à 6.18 millions de dollars (22 cents par action), chiffre à comparer au revenu net de $4,55 millions (16 cents par action) il y a une année. Pour expliquer cette faiblesse financière, Brightpoint a déclaré le 28 Octobre dernier dans un communiqué de presse que celle-ci est principalement due à hauteur de 13.8 milions de dollars aux acticvités et à la cession de la filiale Française de la société, non rentable depuis quelques temps déjà.

En effet, lors de la publication des chiffres de Brightpoint du deuxième trimestre 2005 publiés en Août dernier, la société annonçait déjà un déficit d'exploitation de $800 000 sur les opérations de la filiale Française, ce chiffre ne s'étant visiblement pas amélioré lors de ce dernier trimestre.

A cette occasion Brightpoint a annoncé la cession de la filiale Française du groupe à une nouvelle entité formée par la société Française de capital risque Initiative et Finance et par le directeur général de Brightpoint France, le tout pour continuer à assurer une qualité de service dans le secteur de la distribution de téléphones mobiles.

Contactés par Mobinaute.com, des représentants de Brightpoint France précisent aujourd'hui concernant la partie Qtek de la société, Brighpoint étant l'un des importateurs officiels et importants des produits HTC dans l'héxagone, que la stratégie générale de la société ne semble pas avoir été pour le moment modifiée et que la société continue toujours de recruter de nouveaux partenaires revendeurs.

Reste à savoir sur le moyen et sur le long terme quelle partie sera restructurée pour permettre aux nouveaux repreneurs de Brightpoint France d'assurer l'avenir des salariés mais également de la santé financière de la société.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top