Pour se protéger de nouveaux concurrents, Global Locate brevète des technologies liées au A-GPS

Par Alexandre Habian
le 14 novembre 2005 à 00h00
0

La technologie A-GPS est décidément très en vogue depuis quelques semaines. Après la sortie d'un terminal compatible avec cette technologie via le PDAPhone HP iPAQ hw6515 ou après <a class="petitlien" href="http://www.mobinaute.com/mobinaute/article.php?i

La technologie A-GPS est décidément très en vogue depuis quelques semaines. Après la sortie d'un terminal compatible avec cette technologie via le PDAPhone HP iPAQ hw6515 ou après des expérimentations plus ambitieuses menées par opérateur Orange, c'est désormais la société Américaine Global Locate qui annonce avoir déposé de brevets liés à l'utilisation du A-GPS.

Global Locate est de plus à l'origine de la puce A-GPS présente dans le second PDAPhone de HP, le hw6515, qui fonctionne en intéraction avec un logiciel développé par la société qui permet de télécharger en mode OTA (Over The Air) des coordonnées A-GPS via les serveurs Global Locate, ayant pour objectif d'améliorer sensiblement le TTFF aussi appelé "Time To First Fix" sur les terminaux mobiles de HP.

Ainsi, Global Locate a annoncé avoir déposé un nouveau brevet aux Etats-Unis intitulé "Méthode et appareil pour la localisation et la fourniture de services aux terminaux mobiles", qui fait partie des 14 brevets déposés au sujet de différents aspects du Global Locate Worldwide Reference Network (WWRN), un réseau de serveurs A-GPS qui permet à différents appareils de poche de pouvoir utiliser des "données GPS assistées".

Plus précisément, ce nouveau brevet tente de protéger le concept de réseaux consitué de plusieurs stations de référence qui envoient des données à un serveur et qui permet de créer un modèle de géolocalisation assistée envoyé aux terminaux mobiles.

A l'occasion du dépot de ce brevet, Scott Pomerantz, le CEO de Global Locate, précise que "protéger les investissements de Global Locate dans le développement fondamental de l'Assisted GPS est un point clef dans la stratégie de la société. Nous sommes ravis que ce brevet ait été accepté refletant ainsi nos innovations".

Reste à savoi dans quelle mesure ce brevet empêchera d'autres sociétés de mettre au point également un modèle de la forme client/serveur qui permet d'aider à la géo localisation, que ce soit aujourd'hui via des serveurs A-GPS ou plus tard via d'autres méthodes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Sony annonce PlayStation Productions, une division pour adapter ses jeux vidéo en films
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
scroll top