Un test du PDAPhone HTC Wizard (Qtek 9100 / i-mate KJAM / SPV M3000)

0
Disponible depuis quelques semaines via la marque Qtek S100 et depuis quelques jours via l'opérateur Orange sous le nom de SPV M3000, le nouveau PDAPhone construit par le Taiwanais HTC, le Wizard, a été testé en détail par le webzine mobile-review.

Reprenant les mêmes dimensions que les PDAPhone Qtek S100, terminaux mobiles qui ont démocratisé la marque Qtek en Europe, le PDAPhone Qtek 9100 est actuellement disponible en plusieurs versions, certaines commercialisées en Europe et d'autres aux Etats-Unis ou en Asie. Leur principale différence, outre la légère modification de la coque de ceux-ci, tient dans leur ROM qui a été sans cesse mise à jour depuis maintenant plus de 2 mois. C'est ainsi qu'entre les premiers terminaux i-mate et les derniers Qtek mis sur le marché, il peut y avoir une différence de performance de 50% et une différence importante d'autonomie.

Au sujet du form factor général des HTC Wizard, les matériaux utilisés pour celui-ci sont de bonne qualité tandis que la disposition des boutons des appareils de poche aurait pu être légèrement mieux réalisée, l'espace réservé aux soft keys, nécessaires à l'utilisation du système Windows Mobile 5, étant par exemple de (trop) petite dimension. Cependant, l'utilisation du D-Pad des Wizard est agréable tandis qu'il est à noter que la disposition des boutons de l'appareil de poche ne permettra pas de l'utiliser pour de nombreux jeux, ceux-ci étant trop séparés les uns des autres.

Concernant l'écran des PDAPhone HTC Wizard, celui-ci est en provenance de la société Taiwanaise Toppoly, une division LCD de Compal, et possède la particularité d'intégrer une technologie LTPS (Low Temperature Poly Silicon), différence des technologies classiques TFT-LCD. Elle possède comme principal inconvénient d'avoir des teintes jaunies en regardant l'écran des Wizard de côté. Enfin, les 4 niveaux de rétro éclairages de l'écran ne permettent pas une utilisation très confortable de celui-ci lors de la lecture la nuit de documents textes, le rétro éclairage étant toujours trop lumineux même placé au minimum.

Le clavier coulissant AZERTY apparait pour sa part également de bonne qualité tandis que l'espace entre deux lettres est suffisant pour une utilisation du clavier, qui est rétro éclairé, dans de bonnes conditions.

Concernant l'appareil photo numérique intégré de 1.3 megapixel (2 Megapixels avec interpolation) du PDAPhone HTC Wizard, celui-ci s'avère être de mauvaise qualité, comme souvent sur les appareils de poche HTC. Le Flash des Wizard est en effet pratiquement inefficace, ne permettant pas de prendre des photos correctes la nuit.

Au niveau logiciel, l'application permettant d'enregistrer photos et vidéos prend environ 5 secondes pour démarrer et nécessite un temps d'attente de 2 à 3 secondes lors de la prise d'une photo. En mode vidéo, celles-ci apparaissent également comme saccadées et de qualités très moyennes.

Au sujet de la connectique Wifi 802.11g et Bluetooth 2.0 intégré des Wizard, la connectique Wifi provient d'un module IEEE802.11g produit par Texas Instruments tandis que la couche Bluetooth 2.0 s'avère correcte mais aurait pu être de meilleure qualité via la présence d'un stack Broadcom et non Microsoft. Celle-ci ne permet en effet pas de supporte des profils FTP, du Bluetooth Stéréo ou encore des transferts Audio de haute qualité.

La puce 802.11g intégrée ne possède pour sa part aucune différence en terme de rapidité avec les actuelles puces 802.11b, ce point étant sans doute la plus grande déception de cet appareil de poche.

Concernant la puissance brute du PDAPhone HTC Wizard, celle-ci est sans surprises inférieure à un PDAPhone Qtek S100, le Wizard ne possédant qu'un processeur TI OMAP cadencé à 200Mhz (contre Intel XScale à 400Mhz pour le Qtek S100). Cette différence de puissance s'explique également par la nouvelle manière de gérer les systèmes de fichiers sous Windows Mobile 5, cette dernière étant plus lente sur le Wizard que les actuels Qtek S100.

Spécifiquement pour visualiser des vidéos, via TCPMP ou Pocket MVP, le Wizard apparait toujours dans les 5 derniers terminaux mobiles du classement, nécessitant de redimensionner des vidéos au format 640x480 pixels pour pouvoir les afficher correctement. Concernant la puissance de "jeu" du Wizard, celle-ci est équivalente à un PDAPhone HP iPAQ h6340 via le jeu en 3D PocketQuake, confirmant l'impression de faible puissance brute du Wizard/Qtek 9100.

Enfin, pour terminer, l'autonomie du PDAPhone HTC Wizard apparait comme importante, supérieures à des PDAPhone Qtek S100 ou à un PDAPhone HP iPAQ hw6515. Dans les tests, le Wizard a tenu 2 jours (40mn de conversation par jour, 1 heure de fonction PDA, utilisation du GPRS) avant d'être rechargé.

En utilisation intensive, son autonomie passe à 24 heures en écoutant 3 heures de MP3 par jour et en surfant sur Internet pendant 2 heures. Si l'appareil de poche reste en veille, n'étant utilisé que pendant quelques minutes par jour pour ses fonctions de téléphonie, le Wizard passe alors à plus de 3 jours d'utilisation possible.

0096000000393058-photo-imageneteco.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page