Baisse des prix du logiciel de navigation assistée par GPS d'Orange pour Smartphone et PDAPhone

Par Alexandre Habian
le 16 novembre 2004
 0

Celà fait <a class="petitlien" href="http://www.mobinaute.com/mobinaute/article.php?id=20040929214316" target=_blank>quelques temps déjà</a> que la nouvelle version du logiciel de navigation assistée d'Orange a été annoncée. Cette fois, un <a class="petit

Celà fait quelques temps déjà que la nouvelle version du logiciel de navigation assistée d'Orange a été annoncée. Cette fois, un nouveau site web ainsi que les nouveaux prix du logiciels sont disponibles concernant le logiciel Orange Navigation.

En effet, le logiciel Orange Navigation, qui est toujours commercialisé en pack (et non en offre "logiciel seul") avec un récepteur GPS est cette fois-ci officiellement compatible avec les Smartphone Symbian Nokia 3650/6600, ls Smartphone Microsoft SPV E200, SPV C500 et le PDAPhone SPV M1000. Dans le courant du mois de décembre 2004, le PDAPhone SPV M2000, ainsi que les Sony Ericsson P900, Sony Ericsson P910i, Nokia 7610 deviendront également compatibles avec le logiciel.

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le prix du Pack "Orange Navigation" Bluetooth passe de 499€ TTC à 299€ TTC (pack incluant une année de service gratuit), tandis qu'ensuite, l'abonnement mensuel au service permettant de télécharger les cartes et avoir des informations en temps réel sur le trafic (avec influence sur le choix de l'itinéraire) passe de 15€ TTC par mois à 10€ par mois TTC.

Le logiciel (testé sur Mobinaute) est donc cette fois mis à jour avec un ajout de fonctionnalités avancées des POI (Point Of Interest). Ainsi la liste des radars fixes est désormais incluse en standard tandis qu'une fonction permettant d'être averti (son et images) de la proximité d'un radar sur la route a été ajoutée.

A noter que le pack inclut un récepteur GPS bluetooth (fournit par Holux), le logiciel de navigation ainsi que les accessoires de fixation pour voiture.

Pour rappel, en terme d'abonnement au service, il sera gratuit la première année puis coûtera 10 Euros/mois les années suivantes tandis que les cartes seront toujours stockées sur Internet ce qui aura comme conséquence de devoir les télécharger par GPRS.

La licence d'exploitation du logiciel permet de télécharger les cartes de l'Europe : Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Irlande, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Pays Bas, Portugal, San Marin, Suède, Suisse et Royaume uni.

En terme de consommation GPRS, il en coûtera d'après Orange environ 1 Ko pour 1Km de distance. D'après nos tests, il faudra compter plutôt dans les 50Ko pour un trajet de Paris/région parisienne et plusieurs centaines de Ko pour un trajet en France.

0280000000418843-photo-imageneteco.jpg
00390209-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h50
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
scroll top