Napster bientôt sur Smartphone Microsoft

Alexandre Habian
07 novembre 2004 à 00h00
0
Napster, l'un des services de téléchargement de musiques numériques les plus connus de la toile, certainement via sa première utilisation qui permettait de télécharger gratuitement, ceci illégalement des musiques au format MP3, se voit disponible sur Smartphone Microsoft.

Pour le moment réservé aux seuls Américains et possesseurs d'un Smartphone Audiovox SMT5600 (qui possède Windows Media Player 10 contrairement à la version française du Smartphone), connu en France sous le nom de SPV C500, Napster est ainsi disponible via le service Napster To Go qui permet via un abonnement mensuel de $14.95 d'avoir accès à la totalité des musiques en téléchargement du magasin numérique en ligne.

A noter cependant que le Smartphone Microsoft ne possède que 28.5mb de mémoire Flash permettant uniquement de stocker 6 musiques numériques au format MP3. Il faudra faire l'acquisition d'une carte mémoire Mini SD, dont la capacité est d'au maximum 512MB, pour pouvoir utiliser pleinement le service.

Après la guerre des magasins de musiques numériques en ligne, le prochain cheval de bataille des majors sera-t-il les téléphones mobiles (Smartphone, PDAPhone, ...), beaucoup plus répandus que les baladeurs numériques ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top