Une première mise à jour de la ROM du SPV C500 disponible en Angleterre

Alexandre Habian
20 octobre 2004 à 00h00
0
C'est reparti pour la valse des ROM sur les Smartphone Microsoft. Cette fois, c'est au tour d'Orange UK de rendre disponible la première mise à jour du système du Smartphone Microsoft SPV C500.

Ainsi, cette mise à jour, réservée pour le moment aux utilisateurs Anglais, porte le numéro de version opérateur 4.1.1.4 et ajoute quelques nouveautés par rapport à la ROM initiale du système.

En effet, cette fois, il sera possible d'envoyer des vidéos par MMS, le problème du GAPI (Game API), empêchant d'utiliser certains jeux sur le Smartphone, a été corrigé, le client vidéo PacketVideo peut maintenant être utilisé en plein écran et sans problème de rétro éclairage. Enfin, la gestion de la mémoire des applications d'images et de vidéos à été améliorée tandis que la connectique GPRS du Smartphone passe de Classe 8 à Classe 10, améliorant ainsi la qualité de surf lorsque les bornes GPRS le permettent.

A noter que comme toute mise à jour du système, une fois celle-ci effectuée, toutes les données du C500 initial seront perdues. Pour éviter ce problème, il faudra donc préalablement sauvegarder le système initial pour pouvoir le restaurer ensuite.

A noter enfin qu'une ROM similaire sera également bientôt disponible en téléchargement auprès d'Orange France.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top