Trois tests Français du PDAPhone de HP

Par Alexandre Habian
le 27 septembre 2004 à 00h00
0

Alors que le PDAPhone de HP est attendu en France pour la mi Octobre moyennant un prix moyen de 769 € TTC, certains utilisateurs francophones ont déjà réussi à tester le PDAPhone.

Alors que le PDAPhone de HP est attendu en France pour la mi Octobre moyennant un prix moyen de 769 € TTC, certains utilisateurs francophones ont déjà réussi à tester le PDAPhone.

En effet, le site universpocketpc ainsi que le site Zdnet France ont testé récemment le modèle Européen du PDPhone, le h6430. Pour sa part, le site deuxtowers a publié un test de la version Amérique du Nord du PDAPhone, le h6315, ainsi que la version Asie, le h6365 par la même occasion.

La différence entre les PDAPhone tient en trois lettres : APN. En effet, la version Européenne du PDAPhone de HP ne possèdera pas d'appareil photo numérique intégré.

Pour rappel, le H6340 en Europe (ou le H6315 aux USA) possède un processeur Texas Instruments OMAP1510 cadencé à 168Mhz, 64MB de RAM et 64MB de ROM et un appareil photo numérique intégré VGA (sur certains modèles). Il tourne sous Windows Mobile Phone Edition 2003 première édition. Il est également quadribande GSM/GPRS et possède une connectique Bluetooth et Wifi. Slot carte mémoire SD, écran QVGA TFT pour 65 000 couleurs. Batterie 1800 mAh Lithium-lon, Dimensions de 119 x 75 x 18.7mm pour un poids de 190 grammes. Le PDAPhone est livré avec un clavier QWERTY amovible et une station d'accueil.

Ainsi dans ces trois tests francophones, il est possible de voir que sur les modèles dotés d'un appareil photo numérique intégré, la qualité des photos prises est médiocre tandis que le processeur cadencé à 168Mhz, bien que (beaucoup) moins rapide que les dernières bètes de course comme le Qtek 9090 voire même le Qtek 2020, permet tout de même, comme nous l'annonçions il y a quelques temps, d'utiliser des logiciels de navigation assistée par GPS comme Navigator ou Mobile Navigator 4.

De plus, si HP a choisi de ne pas utiliser un processeur puissant, c'est principalement pour pouvoir l'utiliser avant tout comme un téléphone avec une bonne autonomie. Ainsi, le site deuxtowers précise à cette occasion qu'"autant sur le 4150 je ne pouvais pas laisser le WiFi actif longtemps sans avoir un chargeur à portée de main, avec le 6365 qui peut cumuler les fonctions GSM, WiFi et Bluetooth, je peux le laisser actif toute la journée et voir le niveau de batterie descendre à seulement 60%."

Ainsi, XDA II, XDA III, HTC Magician, XDA IIi, Asus P505, Tréo 650, HP 6340, chacun pourra bientôt choisir le PDAPhone qui lui convient suivant les différents usages que l'on peut avoir sur ce type de machines.

00418598-photo-imageneteco.jpg

00390193-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Google et Sanofi : un laboratoire pour développer les services de santé du futur
General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
scroll top