DoCoMo s'intéresse à Linux et WiFi pour ses combinés 3G

Alexandre Habian
03 décembre 2003 à 00h00
0

Les télécoms s'intéressent aux technologies informatiques alternatives ! A l'occasion d'une conférence de presse organisée ce mardi, l'opérateur japonais NTT DoCoMo, inventeur du i-mode et pionnier de l'UMTS, a indiqué réfléchir à l'intégration des techno

Les télécoms s'intéressent aux technologies informatiques alternatives ! A l'occasion d'une conférence de presse organisée ce mardi, l'opérateur japonais NTT DoCoMo, inventeur du i-mode et pionnier de l'UMTS, a indiqué réfléchir à l'intégration des technologies logicielles linux et réseau WiFi dans ses futurs combinés 3G.

Selon l'agence de presse Reuters, un produit hybride UMTS (W-CDMA) + WiFi pourrait d'ailleurs être dévoilé dès le second trimestre 2004 et permettre à DoCoMo d'offrir à ses clients des transmissions de données à la vitesse théorique de 11 mégabits/secondes, largement supérieure à celle de l'UMTS avec ses 384 kb/s.

Dans la foulée, DoCoMo pourrait également commercialiser des terminaux 3G basés sur le système d'exploitation libre "Linux", récemment intégré par dans un smartphone destiné au marché asiatique. DoCoMo n'entend toutefois pas imposer cet OS à ses partenaires constructeurs, qui travaillent déjà avec des solutions comme Symbian OS ou Windows Mobile.

Très puissant au Japon avec plus de 40 millions de clients, DoCoMo entretient des relations très étroites avec ses partenaires constructeurs de terminaux, en imposant par exemple ses spécifications i-mode. En recommandant WiFi et Linux, ces deux technologies pourraient donc se retrouver très vite au premier plan, donnant naissance à des combinés d'un nouveau type.

Jérôme Bouteiller
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top