Spam sur Smartphone, un vrai calvaire ...

Alexandre Habian
20 octobre 2003 à 00h00
0

                                                                   

Vous êtes comme moi j'imagines, et vous disposez de plusieurs comptes mail, dont certains, que vous traînez depuis plusieurs années. Sur le PC, quand vous retirez vos messages, les filtres d'Outlook et les divers antivirus ou AntiSpam installés font leur travail plus ou moins correctement, et vous échappez provisoirement à la cohorte d'âmes charitables qui veulent vous agrandir le penis. Sur le Smartphone en revanche, impossible d'y échapper, pour peu que vous ayez la bonne idée de partir en week-end, et de n'emmener que votre Treo (ou votre SPV), le retrait des 250 mails reçus dans la journée devient un vrai calvaire, et vous plombe votre forfait GPRS. Surtout qu'au final une fois le fastidieux travail de tri manuel effectué, les messages qui vous réellement destinés se compte sur les doigts d'une main. Quand on dispose de l'ADSL, le Spam est déjà très pénible, mais sur un Smartphone c'est carrément insupportable ! Pour l'instant, pas de solutions, et j'imagine que les opérateurs ne vont pas se sentir concerné tout de suite par un "probleme" qui leur rapporte sans rien faire de la facturation Data...
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top