ART : La qualité de service des réseaux mobiles progresse

26 février 2003 à 00h00
0
L'Autorité de régulation des télécoms publie les résultats d'une enquête sur la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile pour l'année 2002.

L'Autorité de régulation des télécommunications (ART) a publié, pour la 6ème année consécutive, "les résultats d'une enquête d'évaluation de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en France métropolitaine."

Le cabinet Thales Idatys a mené l'enquête "en agglomération et sur certains axes de transport" entre la mi-octobre et la fin novembre 2002." La qualité de service n'est donc mesurée que dans les zones couvertes par les trois opérateurs mobiles français, Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Durant six semaines, près de 26 000 appels et plus de 1000 envois de messages courts (SMS - short message service) ont été effectués.

Bonne nouvelle, l'ART a constaté "une amélioration de la plupart des indicateurs." Ainsi, le taux de communications réussies (maintenues deux minutes en agglomération) progresse de l'ordre de 2% à 3% en 2002 par rapport à l'année précédente, pour atteindre 98%.

Par ailleurs, les disparités en terme de qualité auditive des appels, variant en fonction de la localisation géographique, du créneau horaire ou du type d'usage, "ont tendance à se réduire."

Ce qui est loin d'être le cas dans les trains de banlieue ou les TGV...

Autre bonne nouvelle : dans les agglomérations de plus de 400 000 habitants, "la différence significative constatée depuis deux ans entre les heures chargées et les heures creuses pour les taux d'échec et de coupure s'estompe fortement."

Dans cinq agglomérations 'test' de 20 000 à 50 000 habitants (Berck, Cavaillon, Dinan, Mont-de-Marsan et Pontarlier), la qualité de service "est du même ordre que celle mesurée dans les agglomérations plus importantes, à l'exception de la part des appels de qualité parfaite", a indiqué l'ART sans plus de précisions.

Enfin, les SMS restent les chouchoux de la téléphonie mobile, aussi bien du côté des utilisateurs que des opérateurs. La fiabilité de ce service, souligne l'ART, "est excellente". L'an dernier, 98 % de ces messages courts ont été reçus en moins de 30 secondes.

A l'avenir, d'autres services de données (le MMS notamment) basés sur le GSM, le GPRS, l'UMTS, feront l'objet de mesures similaires.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Stopwatch v0.2 BETA 2 : un joli chronomètre
Alliance de Telefonica, Orange, T-Mobile et Vodafone dans le M-Commerce
Nouvelles versions des émulateurs GBC et NES
SchlumbergerSema dévoile sa solution WiFi
Les abonnées américains d'AOL ont désormais accès au jukebox MusicNet
Stopwatch v0.2 BETA 2 : un joli chronomètre
Alliance de Telefonica, Orange, T-Mobile et Vodafone dans le M-Commerce
Microsoft menace la suprematie de Nokia
SchlumbergerSema dévoile sa solution WiFi
Les abonnées américains d'AOL ont désormais accès au jukebox MusicNet
Haut de page