Teleportd

20 juin 2013 à 17h50
0
Nom : Teleportd
Fondateurs : Gabriel Hubert et Stanislas Polu
Création : 2011
Localisation : Paris
Financements : 750 000 euros
Investisseurs : Connect Ventures et Betaworks
Activité : gestion de campagnes sur Instagram
Site Internet : www.teleportd.com


Teleportd propose aux marques d'avoir un oeil sur leurs campagnes marketing sur la plateforme de partage de photos Instagram, de quoi voir ce que les consommateurs font de leurs produits.



Gabriel Hubert, Stanislas Polu
1/ Teleportd a donné naissé à Nitrogram, pouvez-vous présenter cette solution ?
Les professionnels ont beaucoup de besoins auxquels on pouvait répondre, notamment en récupérant des photos sur les réseaux sociaux, sur une quinzaine de plateformes (Twitter, Path, Instagram, Foursquare...) afin de leur donner des outils d'analyse. Nous nous sommes définis comme agrégateur et organisateur de photos. L'organisation du contenu est différente que sur Google Images par exemple car les recherches peuvent s'effectuer par géolocalisation, et pas uniquement par mot clé, là où on peut passer à côté de plusieurs choses. Par exemple si on va regarder un match du PSG, la meilleure photo n'aura pas forcément été nommée “PSG”, et on risque de passer à côté. Alors que si on la cherche on prenant comme critère géographique le Parc des Prince, associé à l'horaire 21h, on la trouvera !

2/ Comment est née cette idée et quel a été votre parcours depuis la genèse ?
Lorsque j'ai commencé mes études avec Stanislas Polu à Stanford en 2007, on a tout de suite voulu monter une start-up. On a d'abord eu un projet qui ressemblait au PassBook d'Apple, mais ça aurait été trop compliqué. Pendant ce temps, Stan' commençait à coder un logiciel pour agréger toutes les photos géolocalisées, ce qui allait donner naissance à Teleportd. Ensuite on a participé au Seedcamp de Londres ce qui nous a permis de gagner 50 000 euros et d'embaucher une personne en janvier 2011. À ce stade, on a décidé de ne pas s'orienter vers le B2C car cela demandait une trop grosse compréhension du marché. Finalement, en juin 2012, on a décidé de se focaliser davantage sur Instagram et ses huit millions de photos par jour postées par 100 millions d'utilisateurs. Enfin, pour mieux cibler le produit, on a lancé Nitrogram. Et l'an dernier, on a levé 1 million de dollars auprès de Connect Ventures et Betaworks.

3/ Quelle clientèle avez-vous conquis avec votre produit ?
Nos clients sont des marques qui veulent mesurer leur présences sur Instagram. On fournit des chiffres sur l'audience, les engagements des clients, des informations sur les zones géographiques des utilisateurs... Cela permet de mesurer au bout de combien de temps une marque peut récolter les fruits de ses campagnes en observant les photos sur Instagram. On a actuellement 3 000 clients, comme une chaîne d'hôtel aux Maldives, des équipes de basket américaines, un projet humanitaire au Kenya et on est en discussions avec un gros équipementier sportif qui poste des milliers de photos de ses produits sur Instagram par mois.

4/ Quel est l'intérêt pour les marques ? Quel est l'avenir de Nitrogam ?
Pour les marques, le but est qu'elles bénéficient d'un outil pour mesurer plusieurs choses. Elles ont un outil de monitoring pour voir qui sont les utilisateurs de ses produits et ce qu'ils font avec. Ensuite, cela leur sert de campagne publicitaire gratuite car les adeptes de la marque se photographient avec les produits et les diffusent sans que celle-ci ne débourse un centime. On a vu des centaines de photos de gens qui mettent deux Pringles dans la bouche pour ressembler à un canard et publient la photo sur Instagram. Et comme ils font la démarche de mettre un tag au nom de la marque, cela diffuse largement la photo du produit. Cela permet de jauger leur implication, car après tout, il faut saisir manuellement le nom de la marque. Cette année, on envisage de fournir des impressions display sur Facebook ou Wordpress par exemple. On fournirait une API pour que les marques utilisent les photos Instagram de leurs produits - après modération bien sûr - en guise de bannière publicitaire.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LibreOffice 4.0.4 : corrections mineures avant la 4.1
Selon Ooyala, 10% des vidéos sont vues sur tablettes et mobiles
Facebook intègre la vidéo à Instagram
Le navigateur RockMelt s'invite sur Android
Samsung ATIV Q : un convertible en 3200x1800 sous Windows et Android
Stupeflix
Snips
En France, le numérique tarde à s'imposer en levier de la musique enregistrée
Le Nvidia Shield débarque fin juin aux USA, à un tarif plus bas que prévu
Recherche locale : Twitter met la main sur Spindle
Haut de page