Home’n’Go

20 juin 2013 à 16h11
0
Nom : Home'n'Go
Fondateurs : Margaux Pelen, Adrien Pavillet et Sébastien Zerah
Création : 2011
Localisation : Paris
Financements : 6 000 euros
Investisseurs : fonds propres
Activité : recherche de logement contextualisée
Site Internet : www.homengo.com


Home'n'Go met les données de la ville, comme l'évolution des loyers, le niveau des impôts ou les résultats électoraux au service de la recherche de logement, afin de savoir où l'on va s'installer.



Margaux Pelen
1/ Beaucoup de sites pour trouver un logement existent, qu'apporte le vôtre ?
Les grandes agences immobilières n'ont pas pris le tournant du Web 2.0. Nous à Home'n'Go on propose d'intégrer des composantes importante dans la recherche d'appartement, ce sont les réseaux sociaux, de plus en plus utilisés dans cette démarche afin de recueillir des conseils. Près de 75% des gens ne cherchent pas un logement seuls. Et on n'omet pas bien sûr la newsletter et les agents immobiliers. Home'n'go repose sur quatre piliers : centralisation, gestion, information et collaboration. Le premier se matérialise par un outil d'agrégation des annonces glanées sur les sites d'agences en copiant les URL ou en les ajoutant en favoris grâce à une extension dans le navigateur Internet. Il est aussi possible d'utiliser le moteur de recherche interne qui va puiser dans une base de donnée, notamment grâce à un partenariat avec À vendre À louer. Le deuxième pilier du service permet de gérer les annonces. Une fois agrégées sur la même page, l'internaute compare les prix, surfaces, équipements, etc. Il organise ses visites et peut les gérer via une application mobile.

2/ Mais la véritable plus-value de votre service réside dans l'intégration de l'open data ?
Le coeur de notre solution, notre vraie valeur ajoutée est qu'on agrémente la recherche de données publiques sociodémographiques. Car lorsqu'on cherche un lieu d'habitation, cela ne se résume pas aux murs mais cela concerne aussi le quartier où l'on va résider. On affiche par exemple l'évolution du prix afin de refléter la tendance. On propose aussi une carte recensant des points d'intérêt. Mais on indique aussi le prix au mètre carré d'un quartier, la proportion de logements vacants, la population, le taux de réussite au bac, les scores aux élections,la répartition par âge, ou encore le type de logements. Et on agrège les petites annonces que ce soit à l'achat ou à la location de plusieurs sites spécialisés ce qui nous permet de revendiquer à date 3,3 millions d'annonces. Ce chiffre progresse au gré de nos nouveaux partenariats - il a plus que doublé ces derniers mois.

3/ Comment en êtes-vous venus à ce projet ? Une recherche de logement difficile ?
Avec Adrien Pavillet et Sébastien Zerah on était étudiants à HEC et comme tous les étudiants on cherchait un appartement dans Paris. Et chacun sait combien cet exercice est compliqué. C'est chronophage et stressant et on ressentait franchement le besoin d'avoir un service qui centralise les annonces. Pour la petite histoire, c'est grâce à Home'n'Go que j'ai pu trouver mon appartement. J'étais un peu coincée entre ma vie étudiante et le début de la vie active, une phase de transition difficile mais heureusement, notre site m'a permis de débusquer mon logement en seulement deux semaines, et c'est véridique ! On a fonctionné depuis l'été 2011 avec seulement 6 000 euros, un budget faible mais duquel on a pu s'accommoder car les compétences essentielles étaient réunies dans notre équipe. On a lancé notre version bêta en novembre 2011 et le service est ouvert au public depuis mars 2012, soit un peu plus d'un an. Entre temps, on a eu la chance d'être sélectionnés par l'accélérateur de start-up Le Camping. Cela nous a vraiment secoué.

4/ Avez-vous évalué le potentiel de marché d'un site comme Home'n'Go ?
Lorsqu'on achète un logement, on s'endette pour 25, 30 ans voire plus, d'où l'intérêt de disposer des bonnes informations au bon moment. Nous sommes donc convaincus que Home'n'Go est une bonne façon de répondre aux préoccupations des gens, acheteurs ou loueurs, et d'apporter une solution à leurs exigences. Près de cinq milions de déménagements ont lieu chaque année en France. Et au niveau européen, que nous ciblons également, on compte près de 70 millions de déménagements annuels. On se rémunère à l'affliation. Les portails nous payent pour le trafic qu'on leur apporte. On proposera bientôt de renvoyer vers des services liés comme des assurances, des banques ou des crédits. Bref il y a beaucoup à faire mais le projet est très porteur. Une solution comparable à Home'n'Go existe déjà aux États-Unis. Connaissez-vous sa valorisation ? 800 millions de dollars !


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Moodstocks
Recherche locale : Twitter met la main sur Spindle
Le Nvidia Shield débarque fin juin aux USA, à un tarif plus bas que prévu
En France, le numérique tarde à s'imposer en levier de la musique enregistrée
Snips
Free met en ligne une carte des débits ADSL indicatifs
Corion
Carnet de mode
Impression 3D : un rachat de start-up à 400 millions de dollars
Un site sensibilise les internautes au syndrome de la Tourette en tweetant à leur place
Haut de page