Transatel, un opérateur mobile virtuel (MVNO) pour voyageurs fréquents

17 décembre 2002 à 00h00
0
Roaming : Le MVNO Transatel propose aux voyageurs fréquents d'économiser "jusqu'à 70%" sur leurs appels GSM émis depuis la France, la Belgique, le Royaume-Uni.

Depuis sa création en août 2000 à l'initiative de Jacques BONIFAY (Président) et Bertrand SALOMON (DG), Transatel S.A. propose aux collaborateurs des entreprises et aux particuliers effectuant des séjours réguliers en Europe, un abonnement GSM pan européen (continuité de services).

"L'offre permet à nos abonnés de réduire de 20% à 50% leur facture GSM, avec des coûts à la minute à l'étranger 4 fois inférieurs à n'importe quel autre opérateur", affirme le Directeur marketing & développement de Transatel, Philippe VIGNEAU, interrogé par NetEconomie.

Commercialisée en France, en Belgique, et au Royaume-Uni, via "sa propre force de vente, ses capacités de vente en ligne, et les magasins The Phone House du Nord de la France", l'offre de Transatel fonctionne "dans plus de 150 pays".

France, Belgique, UK, forment une "zone privilège" sur laquelle l'opérateur propose des réductions drastiques de tarifs. Dans le pays de résidence, le coût de la communication est similaire à celui pratiqué par les opérateurs nationaux. Dans le reste du monde, le service Transatel fonctionne "aux conditions habituelles de roaming".

Un exemple : pour les résidents français utilisant l'offre Transatel dans la zone privilège (en déplacement en Belgique et/ou au Royaume-Uni) un appel en local ou en national est actuellement facturé 0,28 euro HT la minute ; un appel à l'international vers la zone 1 (UE, Norvège et Suisse) coûte 0,60 euro HT ; un appel entrant, 0,14 euro HT ; les appels vers le répondeur sont gratuits.

La première minute est indivisible, ensuite l'opérateur facture par fraction de 30 secondes.

Transatel "assure le transfert permanent des appels vers le terminal et la messagerie, l'abonné utilise un seul téléphone, une seule carte SIM et une seule messagerie".

Par ailleurs, l'opérateur met à la disposition de chacun de ses clients des services dédiés : un numéro de téléphone par pays, une messagerie en ligne unifiée (messages vocaux, e-mail, option M-fax), un menu de services pratiques locaux...

Opérateur virtuel (MVNO - mobile virtual network operator), Transatel propose son offre de téléphonie mobile sans posséder d'infrastructures, il s'appuie sur les réseaux d'opérateurs mobiles expérimentés : Bouygues Telecom en France, Base en Belgique, et T-Mobile UK.

Son ambition ? "Devenir la référence des voyageurs fréquents en matière de téléphonie mobile, tant en voix qu'en data, notamment grâce à la commercialisation de son offre GPRS", conclut Philippe VIGNEAU.

L'extension du service Transatel à d'autres pays européens est prévue en 2003.
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test ASUS ZenBook 13 OLED : agilité et maîtrise, cette fois grâce à AMD
Sunshine : une quête de sens à la surface du Soleil
Comparatif des meilleurs processeurs (2021)
TV, vidéoprojecteur, barre de son : comment bien s'équiper pour profiter de l'Euro 2021 de Football ?
Le realme 8 5G, sera dévoilé le mercredi 12 mai prochain
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Dreame lance son aspirateur robot Dreame Bot L10 Pro à prix choc chez AliExpress
Un AirTag deux fois plus fin ? C’est possible, mais il faut un peu bricoler
Offre limitée chez NordVPN : - 68% sur l'abonnement de 2 ans
N-plus : le projet de Netflix pour ouvrir les coulisses de ses productions aux abonnés
Haut de page