Transatel, un opérateur mobile virtuel (MVNO) pour voyageurs fréquents

18 septembre 2018 à 14h31
0
Roaming : Le MVNO Transatel propose aux voyageurs fréquents d'économiser "jusqu'à 70%" sur leurs appels GSM émis depuis la France, la Belgique, le Royaume-Uni.

Depuis sa création en août 2000 à l'initiative de Jacques BONIFAY (Président) et Bertrand SALOMON (DG), Transatel S.A. propose aux collaborateurs des entreprises et aux particuliers effectuant des séjours réguliers en Europe, un abonnement GSM pan européen (continuité de services).

"L'offre permet à nos abonnés de réduire de 20% à 50% leur facture GSM, avec des coûts à la minute à l'étranger 4 fois inférieurs à n'importe quel autre opérateur", affirme le Directeur marketing & développement de Transatel, Philippe VIGNEAU, interrogé par NetEconomie.

Commercialisée en France, en Belgique, et au Royaume-Uni, via "sa propre force de vente, ses capacités de vente en ligne, et les magasins The Phone House du Nord de la France", l'offre de Transatel fonctionne "dans plus de 150 pays".

France, Belgique, UK, forment une "zone privilège" sur laquelle l'opérateur propose des réductions drastiques de tarifs. Dans le pays de résidence, le coût de la communication est similaire à celui pratiqué par les opérateurs nationaux. Dans le reste du monde, le service Transatel fonctionne "aux conditions habituelles de roaming".

Un exemple : pour les résidents français utilisant l'offre Transatel dans la zone privilège (en déplacement en Belgique et/ou au Royaume-Uni) un appel en local ou en national est actuellement facturé 0,28 euro HT la minute ; un appel à l'international vers la zone 1 (UE, Norvège et Suisse) coûte 0,60 euro HT ; un appel entrant, 0,14 euro HT ; les appels vers le répondeur sont gratuits.

La première minute est indivisible, ensuite l'opérateur facture par fraction de 30 secondes.

Transatel "assure le transfert permanent des appels vers le terminal et la messagerie, l'abonné utilise un seul téléphone, une seule carte SIM et une seule messagerie".

Par ailleurs, l'opérateur met à la disposition de chacun de ses clients des services dédiés : un numéro de téléphone par pays, une messagerie en ligne unifiée (messages vocaux, e-mail, option M-fax), un menu de services pratiques locaux...

Opérateur virtuel (MVNO - mobile virtual network operator), Transatel propose son offre de téléphonie mobile sans posséder d'infrastructures, il s'appuie sur les réseaux d'opérateurs mobiles expérimentés : Bouygues Telecom en France, Base en Belgique, et T-Mobile UK.

Son ambition ? "Devenir la référence des voyageurs fréquents en matière de téléphonie mobile, tant en voix qu'en data, notamment grâce à la commercialisation de son offre GPRS", conclut Philippe VIGNEAU.

L'extension du service Transatel à d'autres pays européens est prévue en 2003.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Creative annonce le D.A.P Jukebox 3
Athlon 4 0.13 micron avec 512 Ko de cache ? (maj)
Napster payant : les tarifs
Haut de page