KDDI séduit 4 millions d'abonnés avec son service 3G

Par Ariane Beky
le 10 décembre 2002 à 00h00
0

Deuxième opérateur mobile japonais, KDDI a annoncé avoir dépassé le chiffre de 4 millions d’abonnés à son service mobile de troisième génération (3G).

Deuxième opérateur mobile japonais, KDDI a annoncé avoir dépassé le chiffre de 4 millions d'abonnés à son service mobile de troisième génération (3G).

KDDI, second opérateur mobile japonais derrière NTT DoCoMo, devant J-Phone, a annoncé lundi avoir dépassé le chiffre de 4 millions d'abonnés à son service de téléphonie mobile de troisième génération (3G) lancé en avril dernier.

Bien que DoCoMo ait lancé son service 3G (FOMA) plusieurs mois avant KDDI, en octobre 2001, il n'a séduit à ce jour que 150 000 abonnés, contre 34 millions pour l'i-mode (son service d'Internet mobile de deuxième génération).

KDDI devance largement le premier opérateur nippon sur le terrain de la 3G, et devrait atteindre son objectif de 7 millions d'utilisateurs d'ici la fin de l'exercice s'achevant le 31 mars 2003.

Le service de troisième génération proposée par KDDI utilise la technologie CDMA2000 1x, DoCoMo ayant opté pour la norme concurrente W-CDMA (Wideband-Code Division Multiple Access).

L'américain Qualcomm a mis au point le CDMA2000, tandis que le W-CDMA est proposé par des constructeurs européens (Ericsson, Nokia, etc.)

Le semi-échec du service 3G de DoCoMo ("FOMA") est lié à une couverture encore restreinte du territoire japonais, et à la trop faible autonomie des Batteries de ses combinés.

Pour redresser la barre, la filiale mobile de NTT a signalé mardi le lancement de nouveaux combinés 3G disposant d'une plus grande autonomie, entre 170 et 180 heures en veille, contre 125 maximum aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, c'est toujours moins bien que KDDI dont les modèles proposés disposent d'une autonomie de 200 à 230 heures en veille !

La bataille ne s'arrête pas là : Les deux premiers opérateurs mobiles japonais vont être rejoints par J-Phone, filiale du britannique Vodafone, sur le terrain de la 3G. Le troisième opérateur japonais lancera son service basé sur la norme W-CDMA le 20 décembre prochain, avec pour objectif de toucher 1 million d'utilisateurs en 2003.

Le plus par rapport à la concurrence ? Une option d'itinérance internationale (roaming) pour appeler et être appelé sur son portable depuis les pays étrangers où J-Phone aura passé des partenariats avec des opérateurs locaux.

Le moins ? Des appareils 3G disposant d'une autonomie de 50 à 120 heures. KDDI peut dormir...d'un œil... tranquille.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Android Q arrivera sur 13 smartphones Xiaomi à partir de l'automne
NVIDIA : le prix des GeForce RTX SUPER est désormais connu
Bad Robot : J.J Abrams jette finalement son dévolu sur Warner plutôt qu’Apple
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Test Oculus Quest : la réalité virtuelle bluffante et accessible
Peugeot e-2008 : tout ce que l'on sait sur le futur SUV électrique
Le maquillage en réalité augmentée ? C'est possible et c'est sur YouTube
Twitter va rendre le géotagging moins précis
Chrome : les sites suspicieux bientôt plus faciles à signaler
scroll top