Et si on levait la certification ?

Alexandre Habian
03 décembre 2002 à 00h00
0
Info soumise par Galaga: Theregister par la voix d'Alan Cox remue le couteau dans la plaie une fois de plus, et affirme que selon lui, c'est bien Orange, et non Microsoft qui ne souhaite pas lever la signature obligatoire des applications, bien que le processus ait été mis en place

par Microsoft. Il ajoute que si le propriétaire de la machine ne peut pas librement installer ce qu'il souhaite dessus, c'est qu'en fait il ne la possède pas vraiment ... D'un autre coté, quand on connaît le prix de revient de ces machines, et les énormes primes sûrement consenties par l'opérateur et Microsoft dessus pour que le prix de vente soit acceptable par le grand publique, il est clair qu'au final la machine n'est pas vraiment à nous. (on peut observer le même genre de phénomène sur les consoles de jeux, qui sont vendues presque à perte dans le but de vendre plus de softs).




D'un autre coté, si rien n'est fait, le développement sur cette plate-forme est mort-né. Je ne connais aucun développeur de freeware ou de shareware (qui représente 90% de la production sur ce genre de machine) prêt à investir 600$ à perte pour assurer la sécurité de l'ensemble des clients d'un Opérateur téléphonique. Ce même développeur se tournera alors tout logiquement vers Symbian qui lui autorise le téléchargement d'application non signées (même sur Orange). Et sans applications pour Smartphones 2002, c'est les utilisateurs eux mêmes qui se tourneront vers les machines Symbian !




Je pense qu'Orange (qui n'a pas l'habitude de ce genre de marché) devrait (au moins) offrir la possibilité aux utilisateurs qui le souhaitent de désactiver cette embarrassante protection. Pour moi c'est le dernier frein à lever si ils souhaite que la plate-forme Smartphone 2002 s'impose un tant soit peu. Pour Orange, c'est un mobile parmi tant d'autre, mais pas pour moi...




  • msmobiles.com
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    0
    0
    Partager l'article :

    Les actualités récentes les plus commentées

    Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
    L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
    L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
    Clubic évolue (en douceur)
    5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
    Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
    AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
    Allongé et endormi
    Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
    Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
    scroll top