Lexmark lance des imprimantes WiFi sécurisées

Jérôme Bouteiller
14 novembre 2002 à 00h00
0
Surfant sur la mode des réseaux sans-fil, Lexmark lance un nouvel adaptateur WiFi pour ses imprimantes ainsi qu'un module sécurisé

802.11b continue son expansion... Surfant sur la mode des réseaux sans-fil, le constructeur américain Lexmark lance un nouvel adaptateur WiFi pour ses imprimantes ainsi qu'un module sécurisé baptisé PrintCryption. Ces modules seront vendus respectivement 242 et 269 euros dans les prochaines semaines.

A la différence des offres concurrentes, qui attribuent une clé permanente à chaque imprimante, la solution de Lexmark crée une clé de session aléatoire et unique pour chaque travail d'impression. En éliminant tout risque que la « clé » d'un utilisateur soit utilisée pour intercepter de futurs travaux d'impression confidentiels, cette nouvelle technologie offre un "niveau de sécurité encore jamais atteint dans le secteur de l'impression" précise Lexmark dans un communiqué.

« En donnant aux entreprises la possibilité de créer une clé de décryptage unique pour chaque travail d'impression, nous les aidons considérablement à sécuriser leur environnement » déclare Béatrice Marneffe, Directeur

Marketing, Support et Services de Lexmark. « Infiniment plus fiable que les solutions concurrentes, ce produit est particulièrement adapté à des secteurs d'activité tels que les institutions financières, les organisations gouvernementales et le secteur de la santé, qui doivent pouvoir garantir la confidentialité des informations clients ».

Les entreprises ne souhaitant pas acquérir PrintCryption, conçue pour les réseaux avec ou sans-fil, pourront éventuellement se rabattre sur l'adaptateur 802.11b qui supporte le chiffrement WEP (Wireless Equivalent Privacy) à 64 et 128 bits.

Le déploiement rapide des réseaux WiFi ne doit en effet pas masquer les failles de sécurité de cette technologie de transmission de données et les entreprises ne doivent pas hésiter à repenser leur "sécurité informatique" à l'occasion de leur déploiement, sous peine de très mauvaises surprises pour les plus négligeantes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Les iPhone 6S et iPhone SE (1re gen) n'auraient pas le droit à iOS 15
YouTube, le CNC et Arte s'associent autour d'un partenariat
Stadia : 400 jeux seraient actuellement en développement pour la plateforme
POCO lance le M3 : un smartphone ultra endurant à partir de 159€
The Last of Us Part II : une version améliorée pour la PS5 serait en production
CyberGhost 8 : que vaut la dernière version du VPN ?
Gimp, l'alternative libre à Photoshop, fête ses 25 ans
Ford Mustang Mach-E : entre 340 et 483 km d'autonomie certifiée aux États-Unis
Crypto.com obtient plusieurs autorisations réglementaires pour son activité en Europe
Cyberpunk 2077 : après 175 heures, un développeur n'a toujours pas terminé le jeu
Haut de page