Tele2 se sépare de sa licence UMTS norvégienne

Par
Le 12 novembre 2002
 0

Tele2, second opérateur télécoms suédois, rend sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Norvège, et passe un accord MVNO avec Telenor.

Tele2, second opérateur télécoms suédois, rend sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Norvège, et passe un accord MVNO avec Telenor.

En novembre 2000, le Ministre norvégien des communications avait attribué quatre licences UMTS à : Telenor, opérateur historique, Broadband Mobile (filiale à 50-50 de l'opérateur finlandais Sonera et de l'opérateur norvégien Enitel), et aux opérateurs suédois Netcom (groupe Telia) et Tele2.

Aujourd'hui, seuls Telenor et NetCom restent en course. En août 2001, après avoir entériné la mise en liquidation de leur filiale Broadband Mobile, Sonera et Enitel ont abandonné leur licence UMTS norvégienne.

Vendredi dernier, c'est Tele2 qui a décidé à son tour de rendre au gouvernement norvégien sa licence, sans toutefois abandonner le marché de la téléphonie mobile de troisième génération.

Plutôt que de construire son propre réseau 3G en Norvège, notamment 1 700 pylônes d'ici le 1er décembre, Tele2 a passé un accord de partage d'infrastructures avec Telenor. L'opérateur historique norvégien pourra lui même utiliser le réseau 3G de Tele2 en Suède.

"Cet accord MVNO (mobile virtual network operator) entre Tele2 et Telenor présente des avantages significatifs", a souligné dans un communiqué Lars-Johan JARNHEIMER, Directeur général de Tele2

Malgré la perte des 45 millions d'euros déjà investis, et les frais de rétrocession de la licence norvégienne (1M d'euros), cette initiative devrait en effet permettre à l'opérateur suédois d'économiser 500 millions d'euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top