Le Palm Zire sera vendu 139 euros en France

Par
Le 07 octobre 2002
 0

Destiné à séduire le marché de masse et à être vendu en grandes surfaces, le Palm Zire sera commercialisé officiellement au prix de 139 euros.

Destiné à séduire le marché de masse et à être vendu en grandes surfaces, le Palm Zire sera commercialisé officiellement au prix de 139 euros.

Rentrée chargée pour Palm. Tout en développant d'une part, de nouvelles machines multimédia sous PalmOS5 destinées à contenir les PocketPC et d'autre part, des terminaux communicants destinés à pénétrer le marché de la téléphone mobile, le constructeur américain dévoile officiellement le "Zire", un assistant personnel d'entrée de gamme destinés "aux masses".

Véritable pari marketing, le Zire sera vendu 139 euros TTC et devrait inaugurer de nouveaux réseaux de distribution comme les linéaires des grandes et moyennes surfaces, au même titre qu'une calculatrice scolaire...

« Le Palm Zire marque la naissance d'une nouvelle génération d'outils pratiques qui vont nous simplifier la vie », commente Todd Bradley, président et Chief Executive Officer de Palm Solutions. « En remplaçant les outils papier, les ordinateurs de poche de la gamme Zire peuvent engendrer de substantielles économies de temps et d'argent. En outre, leur simplicité les rend particulièrement séduisants. »

S'appuyant sur le principe de reconnaissance d'écriture Graffiti et la plate-forme PalmOS 4.1, le Zire est finalement assez complet puisqu'il conserve le port infra-rouge et le principe de la synchronisation avec un PC (via USB). A ce prix, le Zire devra se contenter de 2 Mo de mémoire, d'un écran noir et blanc sans rétroéclairage et n'aura pas de port d'extension (SD) ni de connecteur universel.

Un peu moins cher aux Etats-Unis (120 $ TTC), le Zire devrait séduire les collégiens et les lycéens, attirés par ses outils d'organisation et ses milliers d'applications gratuites dont de nombreux jeux. La grande question est donc de savoir si le Zire cannibalisera l'entrée de gamme actuel (M105) ou saura séduire une nouvelle clientèle, peut-être plus féminine,... aux dépends des agendas en papier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top