Ericsson va-t-il cesser sa coopération avec Sony ?

Par
Le 30 août 2002
 0

Le suédois Ericsson pourrait renoncer à la fabrication de combinés mobiles si la coentreprise Sony/Ericsson, 5ème producteur mondial, ne progressait pas.

Le suédois Ericsson pourrait renoncer à la fabrication de combinés mobiles si la coentreprise Sony/Ericsson, 5ème producteur mondial, ne progressait pas.

La direction du fabricant suédois de téléphones mobiles Ericsson a signalé vendredi à Reuters que le groupe pourrait abandonner définitivement la fabrication de combinés mobiles.

Si la coentreprise formée par Ericsson et Sony ne progresse pas d'ici "deux ou trois trimestres", le fabricant suédois envisagerait de cesser sa coopération avec son partenaire japonais.

"Nous ne mettrons plus d'argent dans la société commune si elle ne produit pas de résultat. C'est-à-dire : à moins que vente de ses produits ne progresse rapidement", a signalé à Reuters Ase LINDSKOG, la porte parole d'Ericsson.

La situation est aujourd'hui plutôt tendue entre les deux compagnies. Sony/Ericsson est le seul des cinq plus grands fabricants mondiaux à avoir vu sa part de marché chuté entre le deuxième trimestre 2001 (7,7%) et la même période en 2002 (5,4%) !

Le devancent : l'allemand Siemens avec une part de marché de 8,4% fin juin 2002 ; le sud-coréen Samsung (9,5%) ; l'américain 140 (15,7%) et le numéro un mondial : le finlandais Nokia (34,7% d'après Gartner Dataquest).

Actuellement, la production de combinés est "non rentable" pour Ericsson, qui signalait il y a peu que cette activité restait une de ses bases. Pourtant, la perspective du "fabless" (sans usine) réapparaît.

La joint Sony/Ericsson avait été créée en octobre 2001 dans l'espoir d'atteindre la rentabilité dès sa première année d'activité. Or, la coentreprise a accusé une perte de plus de 86 millions de dollars au second trimestre...

Déficitaire, Ericsson prévoit de redevenir rentable dans le courant de l'année 2003.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top