Bruxelles est-elle vraiment favorable au partage des réseaux UMTS ?

26 août 2002 à 00h00
0
Réseaux UMTS : Selon le Financial Times, la Commission européenne serait favorable à la coopération entre mm02 et T-Mobile au RU et en Allemagne.

Dans son édition de dimanche, le quotidien financier britannique Financial Times (FT.com) rapporte que la Commission européenne serait prête à autoriser la coopération entre réseaux 3G en Grande-Bretagne.

Ainsi, l'opérateur mobile britannique mm02, séparé depuis un an de British Telecom, et son homologue allemand T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, pourraient économiser jusqu'à 30% du coût sur leurs infrastructures UMTS.

Selon le Financial Times, l'exécutif européen pourrait donner son feu vert pour le partage des infrastructures réseaux 3G, mais pas dans leur totalité, sur les marchés britannique et allemand.

Pour mémoire, outre la Grande-Bretagne, l'opérateur mm02 possède des licences 3G en Irlande, en Allemagne et aux Pays-Bas. Quant à T-Mobile, il fait lui aussi partie des six propriétaires d'une licence UMTS allemande.

Jusqu'à présent la position de l'exécutif européen concernant le partage des infrastructures 3G n'avait pas été très claire, souligne le Financial Times.

En mars dernier, la Commission européenne avait soutenu une demande d'Erkki LIIKANEN, Commissaire chargé des entreprises et de la société de l'information, pour encourager le partage des infrastructures réseaux 3G.

Mais un mois plus tard, Mario MONTI, alors commissaire européen à la concurrence, annonçait que l'approbation de Bruxelles au partage des infrastructures UMTS allait dépendre "du nombre d'opérateurs sur chaque marché concerné et de l'importance de cette coopération."

D'après un avocat proche du dossier cité par le Financial Times : "Le partage des réseaux freine la compétition. Néanmoins Bruxelles souhaite donner un coup de pouce à l'industrie de la téléphonie mobile."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Siemens ICN confirme la suppression de 4000 postes supplémentaires
Hourtin 2002 : JJ Aillagon donne la priorité à la numérisation du patrimoine
Bruxelles est-elle vraiment favorable au partage des réseaux UMTS ?
Arnauld DUBOIS, PDG de Kirobo fabricant d’automates de «Self & Web»
Promo de rentrée pour l'ADSL chez Club-Internet
Siemens ICN confirme la suppression de 4000 postes supplémentaires
Hourtin 2002 : JJ Aillagon donne la priorité à la numérisation du patrimoine
Bruxelles est-elle vraiment favorable au partage des réseaux UMTS ?
Arnauld DUBOIS, PDG de Kirobo fabricant d’automates de «Self & Web»
Promo de rentrée pour l'ADSL chez Club-Internet
Haut de page