En juin 2002, la France comptait 37,8 millions d’abonnés mobiles

Par
Le 25 juillet 2002
 0

L’ART a publié mercredi son analyse du marché de la téléphonie mobile. En France, le nombre d’abonnés a augmenté de 498 300 clients entre mars et juin 2002.

L'ART a publié mercredi son analyse du marché de la téléphonie mobile. En France, le nombre d'abonnés a augmenté de 498 300 clients entre mars et juin 2002.

L'Autorité de régulation des télécommunications (ART) a publié mercredi son analyse du marché de la téléphonie mobile.

En juin 2002, la France comptait 37,8 millions d'abonnés à la téléphonie mobile, parmi eux 17,9 millions sont détenteurs d'une carte prépayée.

Le nombre d'abonnés a progressé de 1,3% entre le 31 mars et le 30 juin 2002. Le taux de pénétration s'établit dorénavant à 62,7%, contre 62% fin mars 2002.

En une année, entre le 30 juin 2001 et le 30 juin 2002, 4,7 millions de nouveaux clients ont été séduits par la téléphonie mobile, soit une croissance nette de 14,1%.

Par ailleurs, les parts de marchés des deux premiers opérateurs mobiles français ont augmenté :

Orange (FranceTélécom) gagne 0,3 point à 49,3%, SFR (groupe Vivendi Universal) progresse de 0,2 point à 34,4%, au détriment de l'outsider Bouygues Télécom qui perd 0,4 point à 16,4%.

L'ART précise dans son étude que la croissance nette du parc total au cours du deuxième trimestre "traduit un nouveau changement de la durée de validité des cartes prépayés de Bouygues Télécom. Cette réduction de la durée de validité engendre un nouvel effet de 'double résiliation', qui diminue la croissance du parc total au second trimestre 2002."

Enfin, les Départements d'Outre-Mer et Mayotte comptent 1 170 300 abonnés à la téléphonie mobile (le taux de pénétration est maintenant de 65,1%). Parmi eux, 56,6% utilisent des cartes prépayées.

La croissance nette trimestrielle dans les DOM et Mayotte est de 2,5%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top