Lent démarrage du i-mode en Allemagne

ahabian
22 mai 2002 à 00h00
0
Selon 01net, l'opérateur mobile E-plus n'aurait séduit que 27.000 abonnés à son offre i-mode en Allemagne

L'internet mobile a du mal à séduire les mobinautes européens. Selon le webzine 01net.com, l'opérateur allemand E-plus, filiale de KPN mobile, n'aurait séduit en deux mois que 27.000 abonnés à son offre i-mode, lançée le 16 mars 2002.

Lancé en 1999, par NTT DoCoMo, le i-mode a déjà séduit plus de 30 millions de mobinautes japonais. Un pays où les services concurrents (KDDI, J-phone), basées sur des technologies alternatives, sont là aussi plébiscités par les abonnés des opérateurs mobiles.

Les premiers chiffres de E-plus sont donc particulièrement décevants pour une technologie considérée comme stratégique par les opérateurs GSM européens. En effet, en prévision de l'UMTS, ces derniers cherchent à augmenter la part du trafic "données", pour prendre le relais du trafic "voix", dont le chiffre d'affaire est en stagnation.
En France, Bouygues Telecom devrait lancer le i-mode début 2003.

Orange et SFR misent quant à eux sur le WAP, modernisé par le GPRS, dont le principe de facturation par paquet le rapproche du i-mode japonais. Reste à savoir si les consommateurs européens finiront par se laisser séduire par les services en ligne. Les téléphones mobiles de nouvelle génération (écran couleurs, capacités mémoire étendues, machine virtuelle java) devraient largement y contribuer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
scroll top