NEC commercialisera des combinés 3G "bi-mode" début 2002

Par
Le 26 novembre 2001
 0

L’équipementier télécom japonais NEC annonce l'arrivée de combinés 3G "bi-mode" en Europe pour le début 2002, précise le Financial Times.

L'équipementier télécom japonais NEC annonce l'arrivée de combinés 3G "bi-mode" en Europe pour le début 2002, précise le Times.

NEC, premier fabricant japonais de téléphones portables, espère livrer aux opérateurs européens dès le début de l'an prochain les premiers combinés qui puissent à la fois fonctionner sur les réseaux mobiles actuels et sur les futurs réseaux de troisième génération (UMTS).

Dans un entretien accordé au Financial Times lundi, le Président de NEC, Hajime SASAKI, explique que ces combinés "bi-mode" sont actuellement en phase de test.

"Nous les livrerons au groupe Hutchison au début de l'année prochaine. Je pense que nous serons les premiers à le faire", a-t-il déclaré.

Les combinés "bi-mode" sont une des clés du succès des services de téléphonie mobile à venir puisqu'ils permettront aux abonnés de pouvoir communiquer même dans les zones qui ne seront pas équipées d'infrastructures 3G.

D'ailleurs, les opérateurs européens ont décidé de ne pas lancer leurs services de troisième génération avant que ces combinés ne soient disponibles sur le marché.

Tandis qu'au Japon l'opérateur mobile NTT DoCoMo a été le premier dans le monde à inaugurer les services 3G en octobre dernier. Son offre d'accès à Internet sur combinés mobiles "uni-mode" ne fonctionne que sur Tokyo et sa grande banlieue.

Dans cette interview publiée dans l'édition de lundi du Financial Times, Hajime SASAKI affirme que NEC et son partenaire stratégique dans la recherche et le développement Matsushita, auraient presque atteint le budget R&D de Nokia, le numéro un mondial des fabricants de téléphones mobiles.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top