Nokia installe un centre R&D dédié à la 3G en Chine

Par
Le 22 novembre 2001
 0

Le fabricant finlandais Nokia installe un centre de recherche et développement consacré à la téléphonie mobile de troisième génération à Hangzhou, en Chine.

Le fabricant finlandais Nokia installe un centre de recherche et développement consacré à la téléphonie mobile de troisième génération à Hangzhou, en Chine.

Le marché chinois de la téléphonie mobile, le plus important au niveau mondial avec 136 millions d'utilisateurs, attire les multinationales et notamment les équipementiers télécoms dont Nokia.

Le fabricant finlandais de combinés mobiles a annoncé jeudi l'installation en Chine d'un de ses centres de recherche et développement.

Le numéro un mondial, comme ses concurrents le suédois Ericsson et l'américain 140, s'intéresse de plus en plus au marché chinois, dont le potentiel de croissance (5 millions de nouveaux utilisateurs de combinés mobiles chaque mois en moyenne) attire toutes les convoitises.

Dans un communiqué, le fabricant finlandais de portables signale avoir signé un protocole d'accord concernant la construction de ce département R&D à Hangzhou, chef-lieu de la province du Zhejiang (Est), avec les autorités locales.

Le centre devrait ouvrir ses portes dans la courant de l'année 2002, un partenaire local devrait être associé au projet en 2003. Ce département emploiera jusqu'à 500 personnes dans les trois à cinq années à venir, précise Nokia.

Les recherches seront centrées sur la mise au point de logiciels et de technologies destinées aux services de téléphonie mobile de troisième génération (3G).

"Avec ce nouveau centre, la Chine va venir renforcer le réseau R&D global de Nokia."

La Chine est le second marché le plus porteur pour Nokia après les Etats-Unis. Le fabricant a investi plus de 1.7 milliards de dollars en Chine, dispose de huit joint ventures sur le territoire, et emploie à l'heure actuelle près de 5 500 employés sur le sol chinois.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top