Casio ouvre un site à destination de ses clients mobiles

Jérôme Bouteiller
28 octobre 2001 à 00h00
0
Après Palm ou Sony, c'est au tour de Casio de lancer un site internet à destination des clients de ses ordinateurs de poche.

La guerre du portail aura bien lieu. Constructeur de la gamme PocketPC Cassiopea et d'un certain nombre d'assistants personnels, Casio élargit son offre de services en dévoilant MyCasio.com, un portail multi-accès pour ses clients.

Moins évolué que MyPalm de Palm ou Mylo de Sony, MyCasio est un portail multi-accès personnalisé permettant d'accéder à des fichiers musicaux (fournis par MP3.com), des livres numériques, des jeux, des photos, des films ou toute autre forme d'applications.

Réalisé par la société Infolio.com, MyCasio ne propose pas encore la synchronisation des données (agenda, messagerie, contacts) mais propose une messagerie webmail ainsi qu'un futur "Agent Personnel" qui promet d'assister le mobinaute dans sa recherche de ticket d'avion ou de reservation pour un concert.

Visiblement assez ambitieux, MyCasio devra néanmoins trouver sa place entre les portails mobiles de Microsoft (MSN), éditeur de la plate-forme PocketPC, et bien entendu ceux des opérateurs mobiles (Vodaphone, Orange, etc...), qui seront certainement les premiers distributeurs d'assistants personnels connectés, d'ici quelques mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
scroll top