Les premiers combinés GPRS Nokia arrivent !

Par
Le 02 octobre 2001
 0

Plusieurs mois après ses concurrents, Nokia lance ses premiers combinés GPRS sur le marché finlandais.

Plusieurs mois après ses concurrents, Nokia lance ses premiers combinés GPRS sur le marché finlandais.

Nokia lance le 8310 et le 6310, ses premiers combinés GPRS (General Packet Radio Service), plusieurs mois après ses principaux concurrents : l'américain 140 et le suédois Ericsson.

Quoiqu'il en soit Nokia a finalement respecté son calendrier de lancement, puisque celui-ci prévoyait la livraison des appareils pour le troisième trimestre 2001.

En effet, le fabricant a bien envoyé aux détaillants ses combinés adaptés au surf sur Internet utilisant la technologie GPRS vendredi 28 septembre, soit le dernier jour ouvrable du trimestre !

Tapio HEDMAN, porte-parole du fabricant, a refusé de préciser le nombre de combinés livrés ou les pays européens vers lesquels les Nokia 8310 "Fashion" ont été envoyés, à l'exception de la Finlande.

La chaîne de magasins la plus importante du pays, Stockmann, n'avait pas encore reçu d'appareils lundi matin. En revanche Mäkitorppa, premier distributeur finlandais de téléphones portables, a signalé à Reuters avoir reçu moins de 30 unités en fin de semaine dernière et doit en recevoir une centaine d'autres ces prochains jours.

"Nous en sommes aux premières phases de la livraison. A partir de maintenant, les volumes vont augmenter", a précisé Tapio HEDMAN.

Bien que le porte-parole de Nokia affirme que ce lancement n'est pas "symbolique", le marché des télécoms attendait l'arrivée du numéro un mondial sur ce segment avec impatience.

Les différents acteurs des télécommunications espèrent que l'entrée du fabricant finlandais sur le secteur du GPRS fera de l'Internet mobile une réalité après le semi-échec du WAP et avant l'arrivée de la 3G (UMTS).

Pour certains spécialistes, dont les concurrents de Nokia, les atermoiements du poids lourd finlandais ont retardé le décollage de cette technologie sur le continent européen.

De plus, Nokia aurait vu sa part de marché mondial (environ 35%), légèrement reculer face à Motorola, Ericsson et Siemens...
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top