NTT DoCoMo lance la 3G au Japon !

Ariane Beky
01 octobre 2001 à 00h00
0
1er octobre 2001 : l'opérateur japonais DoCoMo commercialise ses premiers combinés de téléphonie mobile de troisième génération.

Ce lundi 1er octobre 2001, l'opérateur mobile nippon NTT DoCoMo propose ses premiers combinés de troisième génération, malgré une conjoncture difficile pour l'industrie télécom et l'économie mondiale.

En Europe, le WAP (Wireless application protocol) trop lent et peu performant a déçu les utilisateurs.

Au Japon, bien que le service "i-mode" de DoCoMo soit extrêmement populaire (service d'accès à Internet sur téléphone cellulaire le plus évolué au monde à l'heure actuelle), celui-ci ne génère que 10% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Mais à quoi bon baisser les bras avant de les avoir levés ?

Serge TCHURUK, Président de l'équipementier télécom français Alcatel, déclarait devant une assemblée d'investisseurs réunis à Barcelone : "la 3G sera une course de fond, pas un sprint".

D'après NTT DoCoMo, la nouvelle norme devrait séduire 10% de ses abonnés dans les trois années à venir. L'opérateur ne table pas sur une augmentation conséquente de son chiffre d'affaires. Il estime que sa source principale de revenus restera les communications vocales pendant plusieurs années.

Il faut savoir que ces communications augmentent avec le volume de données transmises. Concrètement, l'utilisation de l'i-mode a entraîné une augmentation de 10% du nombre d'appels, car les mobinautes appellent souvent après s'être envoyé des messages électroniques.

DoCoMo compte aujourd'hui plus de 60 millions d'abonnés, dont près de 28 millions d'utilisateurs de son service i-mode.

Les Japonais utilisent principalement l'i-mode pour envoyer des e-mails, télécharger des jeux et des personnages de bande dessinée, les mangas ont la cote auprès d'un large public, des écolières aux «salary men».

Bien sûr, les équipementiers réseaux, opérateurs 3G et certains particuliers, voient beaucoup plus grand : du streaming vidéo au contrôle total de la maison (portes, électricité, eau, hi-fi, TV, etc.) depuis un téléphone mobile.

Le mobile sera alors devenu une sorte de super télécommande. La belle vie ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top