MVNO : Valoris se lance sur le marché des opérateurs mobiles virtuels

Par Ariane Beky
le 28 août 2001 à 00h00
0

Valoris, le spécialiste du conseil en « valeur client », travaille à un projet de mutualisation de services d’opérateurs mobiles virtuels.

Valoris, le spécialiste du conseil en « valeur client », travaille à un projet de mutualisation de services d'opérateurs mobiles virtuels.

Société de conseil européenne spécialisée dans la gestion de la relation client, Valoris étoffe son offre en proposant des services clés en main d'opérateurs mobiles virtuels. (MVNO - Mobile virtual network operator).

Nouvelle catégorie d'acteurs sur le marché, les opérateurs mobiles virtuels s'appuient sur les réseaux existants des opérateurs « traditionnels » pour offrir leurs propres services de téléphonie mobile.

Un opérateur mobile virtuel entre en concurrence avec des sociétés comme SFR ou Orange. Le MVNO ne dispose pas de réseau, il loue les capacités de transmission. En revanche, il contrôle la vente des packs, la facturation et impose sa marque.

Des sociétés comme Vivendi Universal (Vizzavi, Universal Mobile), Intercall/libertysurf, Tele2, Virgin, Genie ou encore phoneHouse (mViva) devraient prochainement dévoiler leur offre.

Le projet auquel participe Valoris, a été baptisé M-PLE (Mobile private label enabler). Son principe repose sur la mutualisation des services d'opérateurs mobiles virtuels au sein « d'une société intermédiaire ».

Cette nouvelle société, devrait voir le jour l'été 2002. La compagnie concernée sera amenée à commercialiser ses services en France, en Belgique, au Royaume-Uni et en Espagne.

Elle prendra en charge la mise en place technologique, la tarification, le conseil, la gestion de la relation et l'offre de contenu. Elle devra évidemment négocier avec l'un des opérateurs mobiles du marché pour utiliser son réseau...

Orange semble refuser de jouer les intermédiaires, et la filiale de Vivendi, SFR, ne travaillera vraisemblablement qu'avec ses marques, Universal et Vizzavi. Bouygues Telecom serait-t-il intéressé ?

Le projet M-PLE cible les grandes entreprises qui veulent proposer à leurs clients et à leurs collaborateurs des offres de téléphonie mobile et multimédias dédiés sous leur propre marque.

Contactés par NetEconomie.com, les services de Valoris n'ont pas souhaité préciser l'identité des clients intéressés par cette offre, pas plus que le réseau GSM sur lequel le projet pourrait se concrétiser.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top