Génie propose de nouveaux services pour les accros de mobilité

Par pulmo
le 24 juillet 2001 à 00h00
0

Le portail Internet mobile de BT, Genie.fr présente de nouveaux services pratiques et ludiques pour les accros de mobilité.

Le portail Internet mobile de BT, Genie.fr présente de nouveaux services pratiques et ludiques pour les accros de mobilité.

Dans sa nouvelle version, Genie propose un programme estival, des logos à volonté, des sonneries et messages pré-enregistrés originaux, de nouvelles fonctionnalités et une ergonomie améliorée.

Genie offre ainsi 1.400 sonneries remises à jour chaque semaine, couvrant tous les styles de musique (techno, classique, raï, bandes originales...), une logothèque de 1.400 références pour animer l'écran de son mobile ou envoyer des messages originaux à ses proches avec une recherche par thème et des nouveautés permanentes. 700 messages pré-enregistrés de Johnny à Jean-Pierre Foucault en passant par la Guerre des Etoiles, les stars du PAF, du cinéma ou de la chanson animent le traditionnel « laissez un message après le bip sonore ».
Le portail permettra prochainement de mixer sa voix à la musique de son choix.

De plus, Genie propose sur son site, en partenariat avec pyweb.com, un émulateur WAP. Cet outil permet de visualiser Genie en mode WAP ainsi que tout autre site, même son site perso.

Le portail Internet mobile de BT Wireless, Genie compte plus de 5,5 millions d'inscriptions. Il est composé de deux portails : web et wap, en Grande-Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Espagne, France, Hong Kong, Japon, Corée et d'un portail wap en Malaisie.

Genie a lancé ses premiers services WAP d'enregistrement aérien avec British Arways et d'offres de voyages dégriffées de lastminute.com. Genie a également signé des accords de partenariat avec des portails leader au niveau mondial - tels que AOL, MSN, !, Freeserve - et régional - tels que Asiacontent.com, Deutschebank, Hallmark, Keljob.com, Postbank, Palm, Sportal, la Metor et Vitaminic.

Genie est également ASP (Application Service Provider) pour des réseaux d'opérateurs grâce à son partenaire Seven, leur offrant ainsi un hébergement et des accès sécurisés à leurs applications, à travers un portail personnalisé. Les services Internet mobile via le WEB ou le WAP fournis par Genie sont hébergés sur une plate forme située dans le Pacifique. D'autres partenariats stratégiques sont conclus avec Openwave Systems, , Siemens et Palm.


La société a lancé en novembre 2000 au Royaume-Uni le premier service de vente en ligne de téléphones portables accessible à l'adresse :http://www.mobiles.genie.co.uk/shop comprenant l'accès à l'Internet mobile (SMS et Wap).

Ces services seront bientôt proposés à l'ensemble des pays couverts par Genie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top