Comcast offre à ATT Broadband de fusionner pour 58 milliards de dollars

Par
Le 09 juillet 2001
 0

Le troisième câblo-opérateur américain Comcast a proposé dimanche de racheter son concurrent AT&T Broadband pour donner naissance à un nouveau leader mondial

Le troisième câblo-opérateur américain Comcast a proposé dimanche de racheter son concurrent AT&T Broadband pour donner naissance à un nouveau leader mondial

Le troisième câblo-opérateur américain Comcast a proposé à son concurrent ATT Broadband, filiale du géant américain des télécommunications ATT de fusionner pour 58 milliards de dollars, afin de créer le premier fournisseur américain de télévision par câble et d'accès rapide à l'internet avec 22 millions d'adhérents cumulés.

Le troisième réseau américain émettrait 1,0525 milliard d'actions pour une valeur de 44,5 milliards de dollars et prendrait en charge les dettes d'ATT Broaband, qui se montent à 13,5 milliards de dollars. De plus, Comcast a indiqué vouloir acquérir les intérêts d'ATT dans 14 Entertainment, Cablevision et Rainbow Media.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, ATT indique ne pas planifier la vente de sa filiale Broadband. L'entreprise ajoute néanmoins qu'elle évaluera l'offre soumise hier par Comcast en vue de satisfaire les intérêts de ses actionnaires à long.

ATT se prépare à une réorganisation en quatre sociétés distinctes, représentant ses différents métiers (entreprises, particulier, câblo-opérateur et téléphonie mobile) et ATT Broadband devrait être introduite Bourse dans les prochains mois.
Une introduction moins ilucrative pour les actionnaires d'ATT que la fusion proposée avec Comcast, juge Ralph Roberts, PDG de Comcast.

Les bénéfices issus de la fusion sont estimés à 1,25 milliards de dollars par an par Comcast. Ceux-ci pourraient atteindre ensuite 2,6 à 2,8 milliards de dollars lorsque les marges d'ATT seront améliorées, selon un communiqué.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top